Parution d’un essai sur le
APS
SENEGAL-POLITIQUE-PUBLICATION

Parution d’un essai sur le "retrait volontaire’’ du pouvoir du président Senghor

Dakar, 10 oct (APS) – L’enseignant-chercheur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Abou Bakr Moreau, vient de publier un essai sur le ’’retrait volontaire’’ du pouvoir de premier président sénégalais, une oeuvre présentée comme une "réflexion inédite" sur la personnalité de l’ancien président Léopold Sédar Senghor.

Intitulé "Un perpétuel retour en grâce-Après un retrait exemplaire du pouvoir politique en Afrique", cet essai a été publié aux éditions "Lettres de Renaissance".

"Le retrait volontaire du pouvoir de Léopold Sédar Senghor au soir du 31 décembre 1980, lié ni à un âge avancé ni à un état de santé défaillant, ou encore à un déficit de confiance du peuple sénégalais, n’est pas étranger au parcours des écrivains qui l’ont inspiré non seulement dans la forme de l’œuvre poétique incompressible et impérissable, mais aussi dans la conduite à tenir vis-à-vis du pouvoir poli- tique, spatiotemporel et séculier’’, écrit l’écrivain-poète Amadou Elimane Kane dans la note de présentation reçue à l’APS.
 
D’après lui, "en certains de ces hommes de Lettres et de culture, se sont harmonieusement conjuguées une idée politique tout à fait acceptable et raisonnable et une grande faculté poétique". 
 
En se retirant du pouvoir, relate M. Kane, "Senghor refusait de se laisser piéger dans un monde où les intérêts dans les calculs sont les mobiles les plus motivants, un monde marqué par ses périls et ses salissures (...)".
 
"Visionnaire, il savait que tout serait dans la fin, ce qu’en tant que créateur, il laisserait immanquablement en héritage", relève-t-il encore. 
 
Il souligne que "le livre d’Abou Bakr Moreau relate un épisode majeur de notre roman national et continental". 
 
"De cette analyse poétique, avec une grande exigence littéraire, Abou Bakr Moreau produit une réflexion inédite qui éclaire la personnalité de Léopold Sédar Senghor, celle-là même qui continue de questionner à la fois la grande histoire, le monde politique et l’univers des lettres", note Kane. 
 
Abou Bakr Moreau, maître de conférences en Études américaines à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), est l’auteur d’un premier livre intitulé "Léopold Sédar Senghor et Walt Whitman : Pour l’idéal humaniste universel", paru en 2010. 

ASB/OID/AKS/BK