Parrainage : l’AJA pour l’utilisation des voies de recours légales
APS
SENEGAL-POLITIQUE-DROIT

Parrainage : l’AJA pour l’utilisation des voies de recours légales

Louga, 18 avr (APS) - L’Association des Juristes Africains (AJA) invite les parties prenantes à l’élection présidentielle de 2019 à utiliser les voies de recours légales prévues par la Constitution afin de "respecter les acquis démocratiques" du Sénégal.


Dans un communiqué parvenu à l’APS, l’AJA, analysant la situation qui prévaut à la veille du vote du projet de lois sur le parrainage adopté par le gouvernement, "estime qu’en toute circonstance le dialogue, le consensus, la continuité de l’Etat de droit et la préservation de la paix civile ainsi que le respect des libertés citoyennes concernant le choix de ses dirigeants doivent être préservés au-delà des intérêts privés partisans".
 
Elle indique qu’en "toute circonstance, le dialogue, le consensus, la continuité de l’Etat de droit et la préservation de la paix civile ainsi que le respect des libertés citoyennes concernant le choix de ses dirigeants doivent être préservés au-delà des intérêts privés partisans".

En outre, soutiennent les juristes africains dans leur communiqué, "les partis politiques, les organisations de la civile et tous les acteurs à toujours faire preuve de responsabilité afin de continuer le dialogue pour préserver la paix, sachant que la politique de la +chaise vide+ n’a jamais été payante en démocratie".

L’AJA appelle aussi l’Etat "à continuer sans cesse les discussions à se soumettre aux différents contrôles exercés par les citoyens, la société civile et surtout par la justice constitutionnelle qui est la colonne vertébrale" de l’Etat de droit.
 
Elle exige, dans ce communiqué, ’’le respect des acquis démocratiques du Sénégal avec la constitution de 2016 qui a favorisé la paix, la stabilité et la sécurité qui sont des conditions sine qua non du développement économique et social’’.
 

AMD/PON