Papa Abdoulaye Seck :
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Papa Abdoulaye Seck : "Il est inexact de parler de surproduction d’arachide"

De l’envoyé spécial de l’APS : Amadou Samba Gaye

Paris, 4 mars (APS) - Le Sénégal ne connaît pas cette année une surproduction d’arachide a réfuté, samedi à Paris, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural (MAER), Papa Abdoulaye Seck.
 
Le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural (MAER) a "fait ce qu’il fallait" pour cette culture, a assuré M. Seck lors de la journée du Sénégal au Salon international de l’agriculture (SIA), mettant en avant les actions en termes de subvention des semences, du matériel agricole et bien d’autres initiatives encore.
 
Parler de surproduction reviendrait à dire qu’il y a une mévente de la production d’arachide, a-t-il estimé, devant notamment de nombreux Sénégalais vivant en France, du vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lô, de la marraine de la participation sénégalaise, Ndèye Marème Badiane et l’ambassadeur du Sénégal à Paris, Bassirou Sène. A son avis, en dépit du record historique qui a été battu, il est inapproprié de parler de surproduction cette année. 
 
Le ministre de l’Agriculture a rappelé que la campagne de commercialisation n’est pas encore terminée et qu’il reste encore du temps pour vendre l’arachide.
 
De son côté, le vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lô a fait remarquer qu’il n’était pas possible de vendre toute la production en un seul mois. Faisant valoir sa longue expérience d’opérateur privé, il a défié "quiconque" de montrer des graines n’arrivant pas à trouver preneur, promettant de les acheter, si tel était le cas.
 
Le Sénégal a produit 411 000 tonnes d’arachide en 2017, contre 527 000 en 2011. A la date du 1er mars, 147 000 tonnes ont été collectées, contre 96 000 sur l’ensemble de l’année dernière.
 
Vendredi, par la voix de son directeur des ressources humaines, Mbaye Dièye, la SONACOS s’est engagée à acheter toutes les graines, promettant qu’elle ira, s’il le faut, au-delà de l’objectif de 250 000 tonnes qu’elle s’est fixé.
 
Cette année, les 24 exposants sénégalais ont bénéficié d’un stand 400 mètres carrés, l’un des plus grands du pavillon international. La délégation sénégalaise est également venue au SIA avec quelques visiteurs professionnels.
 
Le thème de la journée du Sénégal, axé sur "Les acquis de la politique agricole et ses perspectives", a été introduit par Youssou Diallo, président du conseil d’administration de la SONACOS SA, première huilerie du Sénégal.

ASG/ASB