OMVS : Le crédit carbone pour financer l’électrification rurale
APS
AFRIQUE-ENERGIE-INFRASTRUCTURES

OMVS : Le crédit carbone pour financer l’électrification rurale

Conakry (Guinée), 17 mai (APS) - L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) va, par le biais du crédit carbone, mobiliser des financements pour son projet d’électrification rurale, a appris l’APS.
 
Dans la résolution sanctionnant les travaux du 17e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernements tenu ce mercredi à Conakry (Guinée), l’organisation sous-régionale a décliné sa volonté de "réaliser des infrastructures routières et des voies de communication".
 
Le document lu par le ministre mauritanien de l’Equipement et des Transports, Seydna Ali Ould Mohamed Khouna, signale aussi la décision des dirigeants de l’organisation d’oeuvrer à la réhabilitation et à l’entretien des ouvrages du réseau interconnecté de Manantali.
 
Ces derniers comptent également renforcer les efforts de mobilisation de ressources financières pour l’exécution des projets conformément à la feuille de route qui connaît "un niveau d’exécution globalement satisfaisant".
 
La résolution souligne en outre que la table-ronde des bailleurs, qui se tient dans le courant de l’année 2017, permettra de mobiliser des ressources pour le développement de l’hydroélectricité et le suivi des projets de l’organisation, dont la sauvegarde des massifs du Fouta Djalon et des ouvrages communs.
 
Concernant les perspectives, l’OMVS va poursuivre sa politique de mobilisation de financements, d’amélioration de son système, d’autofinancement et de mise en oeuvre du projet "Manantali II", lit-on dans la résolution qui prévoit un changement du Haut Commissaire et de son adjoint.


TBF/PON/ASG