Mort de Cheikh Touré : Le procès renvoyé au 27 février
APS
SENEGAL-CAMPAGNE-PRESIDENTIELLE-JUSTICE

Mort de Cheikh Touré : Le procès renvoyé au 27 février

Tambacounda, 20 fév (APS) - Le procès du présumé meurtrier du jeune Cheikh Touré, tué par un véhicule du cortège du candidat du Parti de l’Unité et du rassemblement (PUR), ouvert ce mercredi à Tambacounda (est), a été renvoyé au 27 février prochain, a constaté l’APS.
 
Ibrahima Ndoye est accusé d’homicide involontaire. Son avocat a sollicité le renvoi pour "mieux s’imprégner du dossier". 
 
Il est accusé d’avoir heurté mortellement avec son véhicule un des militants de Benno Bokk Yaakaar (BBY) à la sortie de Tambacounda, sur la route de Bakel.
 
Le cortège tentait d’échapper à la furie des conducteurs de moto-Jakarta suite aux affrontements entre militants de la Coalition Benno Bokk Yaakaar (majorité) et la sécurité du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) qui avaient déjà fait un mort.
 
"C’est sur la route de Bakel (nord), qu’un des véhicules du cortège aurait mortellement heurté un conducteur de moto Djakarta, identifié sous le nom de Cheikh Touré, né en 1993 à Tambacounda, marié et père d’un enfant", avait indiqué le procureur de Tambacounda, Demba Traoré lors d’une conférence de presse.


SDI/OID/ASB