Rencontre sur les flux financiers illicites à l’ère de la Covid -19
APS
AFRIQUE-FINANCES-MEDIAS

Rencontre sur les flux financiers illicites à l’ère de la Covid -19

Dakar, 11 mars (APS) – Des responsables de médias et de la société civile ont planché durant deux jours sur la question des flux (FFI) en provenance de l’Afrique à l’ère de la Covid-19, à l’initiative de la Fondation Trust Africa en partenariat avec la Fondation Thomson Reuters.
 
Cette réunion virtuelle avait pour thème : ‘’Renforcer la collaboration entre les médias et la société civile dans la lutte contre les flux financiers illicites (FFI) en provenance de l’Afrique à l’ère de la Covid-19’’.
 
L’édition 2021 de la Rencontre entre les médias et la société civile sur les flux financiers illicites en Afrique ‘’coïncide malheureusement avec l’émergence et la propagation d’une pandémie mondiale qui met en lumière la nécessité urgente pour les pays africains de maximiser la mobilisation des ressources nationales en tant que source de financement du développement’’, soulignent les organisateurs.
 
‘’Ces flux illicites, ajoutent-ils, privent les pays africains de recettes fiscales vitales qui pourraient être consacrées à des programmes sociaux tels que les soins de santé, l’éducation et les infrastructures de base, et saignent les pays de fonds qui pourraient autrement être investis dans des projets en vue de créer des emplois et de stimuler le développement’’.
 
Le Groupe d’experts de haut niveau (HLP) sur les flux financiers illicites en provenance de l’Afrique estime qu’un minimum de 50 milliards de dollars est perdu chaque année à partir du continent en raison des FFI.
 
La réunion visait à ‘’créer un espace pour les journalistes africains couvrant les FFI pour rencontrer les organisations de la société civile et d’autres parties prenantes concernées’’.
 
Le but étant ‘’d’élaborer des stratégies sur la façon dont les reportages des médias sur les FFI peuvent se traduire le mieux en ressource efficace pour les efforts de plaidoyer et une pression constante pour un changement de politique, en particulier, à l’ère de la Covid-19’’. 
 
Pour aborder cette problématique, les participants ont planché sur les thématiques suivantes : ‘’Comprendre les flux financiers illicites : Définition, Sources, Ampleur du problème et les Facilitateurs’’ ; ‘’Suivre les progrès, les défis et les opportunités ! L’état de lieu sur la lutte contre les FFI en provenance de l’Afrique’’ ; ‘’Les nouvelles frontières à l’ère numérique, les nouveaux médias et la lutte contre les FFI en provenance de l’Afrique : Les défis et les opportunités (la taxation de l’économie numérique’’.
 
’’Fournir des informations sur les flux financiers illicites : Des expériences sur le terrain’’ ; ‘’Renforcer la collaboration entre les médias, les chercheurs et les organisations de plaidoyer dans la lutte contre les FFI en provenance de l’Afrique à l’ère numérique’’ étaient également au centre des réflexions.
 
OID/AKS