MCA : le 2ème MCA propose de corriger le facteur de puissance à Dakar (rapport)
APS
SENEGAL-ENERGIE

MCA : le 2ème MCA propose de corriger le facteur de puissance à Dakar (rapport)

Dakar, 17 mai (APS) - Le second compact du Millennium corporation account (MCA) propose de corriger le facteur de puissance des charges à l’horizon 2025-2030 en vue de réduire les transits de puissance réactive à Dakar a appris l’APS. 
 


’’Les régulateurs de tension doivent être activés particulièrement en 2019 pour assurer une alimentation fiable et de qualité’’, indique l’Unité de formulation et de coordination du 2e programme MCA-Sénégal (UFC-MCA).

L’UFC-MCA présentait, lors d’un atelier, les rapports préliminaires des études de faisabilité des projets énergétiques du Sénégal. 

 
En dehors de Dakar, le rapport indique que, des surcharges sont observées en contingence N-1 sur les 225 KV entre Tobène-Touba et Touba-Kaolack. 
 
Le rapport remis à la presse propose de faire, en 2020, un ajout d’un 2ème câble souterrain de 225 KV entre Kedougou et Patte-Oie en parallèle avec un autre câble déjà protégé pour 2019. 
 
Sur la période allant de 2022 à 2025, le rapport recommande également un ajout de deux câbles sous-marin de 225 KV entre Cap-des-Biches et Bel-Air et un autre entre Koumoune et Cap-des-biches. 
 
Selon le document, le programme de renforcement proposé offre une marge de transit et une flexibilité en permettant la sécurisation de l’alimentation de la demande dans la région de Dakar et la mise en réserve froide de la centrale de Bel-Air. 
 
Quant à l’horizon 2025/2035, le rapport note qu’en vue d’un ajout de production futur dans la région de Sendou et de Malicounda, un corridor de 225 KV entre la précédente zone et Cap-des-Biches, deviendra une option intéressante afin de désengorger Koumoune. 
 
Il renseigne également que le projet offre la possibilité de boucler le réseau de 225 KV entre Patte-Oie, Hann, Bel-Air, Cap-des-Biches et Koumoune sur l’horizon 2030-2035. 
 

AMN/PON