Mbour : le marché
APS
SENEGAL-ALIMENTATION-KORITE

Mbour : le marché "suffisamment et correctement" approvisionné en denrées alimentaires (officiel)

Mbour, 8 juin (APS) – Le marché de Mbour est "suffisamment et correctement" approvisionné en denrées alimentaires à quelques jours de la célébration de la fête de Korité qui marque la fin du Ramadan, a assuré, vendredi, le chef du service départemental du commerce, Omar Samb.
 
"Nous avons mis en place un important dispositif de veille qui nous permettrait un approvisionnement correct du marché en denrées de première nécessité", a-t-il dit dans un entretien avec l’APS. M. Samba a soutenu que d’"importantes quantités" d’oignons et de pomme de terre sont stockées au niveau des différents grands magasins de commerce, "avec des prix très abordables".
 
La plupart des commerçants du marché central de Mbour affirment qu’"il n’y aura pas de pénurie de denrées alimentaires" d’ici la fête de Korité.
 
Les prix restent stables pour le moment, renseigne Mor Diop, qui explique que le sac de 40 kg d’oignons est vendu entre 15 000 et 16 000 francs CFA. Au détail, le kilogramme est cédé à 350 francs le kilogramme.
 
Pour ce qui est de la pomme de terre, le sac de 25 kilogrammes est vendu à 9 000 francs CFA, alors que le kilogramme s’échange contre 400 francs CFA, a précisé Mor Diop. La seule fausse note, a signalé le commerçant, c’est que le pot d’un kilogramme de moutarde, qui se vendait à 1 200 francs CFA, coûte désormais à 1 500 francs CFA, soit une hausse de 300 francs CFA.
 
"Nous menons des opérations de contrôle de qualité, en vue de retirer des ventes tous les produits de qualité douteuse ou impropres à la consommation. Mais, puisque nos éléments ne peuvent pas être tout le temps derrière chaque consommateur, nous invitons les populations à faire preuve de vigilance sur les produits qu’elles achètent", a lancé Omar Samb.
 
Il a signalé que ses agents sont sur le terrain dans le but de protéger les consommateurs relativement à la qualité des produits et aux éventuelles spéculations qui pourraient être faites sur les prix des denrées alimentaires.

ADE/ASB/ASG