Matam : Macky Sall va inaugurer des réalisations du PUDC
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

Matam : Macky Sall va inaugurer des réalisations du PUDC

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Ousmane Ibrahima Dia+++

Matam, 8 mars (APS) – Le chef de l’Etat metttra à profit la tournée économique qu’il entame dans la région de Matam ce mercredi pour procéder à l’inauguration de la piste Thilogne-Bélé, à la mise en service de l’électricité et à l’inauguration du forage multi-villages de Saré Liou, réalisés dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).
 
En cette Journée internationale de la femme, Macky Sall qui mène depuis dimanche une tournée économique qui l’a déjà conduit dans les régions de Louga et Saint-Louis, remettra symboliquement plusieurs équipements d’allègement de travaux aux femmes de Saré Liou et environs.
 
Le président Sall sera également à Bokidiawé, où il va visiter une usine de transformation de riz.
 
Cette tournée sera aussi marquée par la visite de chantier des ponts de Wendou Bosséabé et Ganguel Soulé, en cours de construction, ainsi que par l’inauguration de la dorsale moyenne tension de Djintchiang-Wodoboré.
 
Il est également prévu le lancement officiel des travaux de réhabilitation de la Route nationale 2 (RN2) Ourossogui-Ndioum et Ourosogui-Kanel-Bakel.
 
La piste Thilogne-Bélé, d’un linéaire 32,82 km pour un coût de plus de 857 millions de francs CFA, traverse 7 villages, soit une population bénéficiaire d’environ 5000 habitants.
 
Dans la région de Matam, l’objectif du PUDC est de réaliser 113,2 km de pistes pour un coût global de plus de 3 328 millions de francs CFA.
 
A Saré-Liou, le programme a réalisé un système d’alimentation en eau multivillages de 40 mètres cubes par heure, avec un château d’eau de 200 mètres cubes alimentant les villages de Saré-Liou, Darou Salam, Gourel Diéry et Paris.
 
Auparavant, ce village disposait d’un forage et d’un mini château d’eau de 30 mètres cubes, réalisé en 1990.
 
Avec la nouvelle infrastructure d’un coût de plus de 184 millions, la population qui a accès à l’eau potable est estimée à 5000 personnes. L’ouvrage dispose de 6 bornes fontaines, de deux abreuvoirs et d’une prise charrette.
 
Pour les travaux hydrauliques, l’objectif du PUDC est de réaliser, dans la région de Matam, 14 systèmes d’alimentation d’alimentation pour un coût global de plus de 4 006 millions de francs CFA et d’aménager 14 périmètres maraîchers.
 
Au total, 102 villages vont bénéficier de ces réalisations.
 
Pour le volet électrification, le coût global des équipements prévu pour la région est de plus de 1 565 millions de francs Cfa. L’objectif est de raccorder à l’électricité 49 villages.

OID/ASG