Sahara Occidental : l’option ’’politique acceptable et durable’’ réaffirmée  à Marrakech
APS
AFRIQUE-POLITIQUE-DIFFEREND-RESOLUTION

Sahara Occidental : l’option ’’politique acceptable et durable’’ réaffirmée à Marrakech


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Amadou Sarra Ba+++

Marrakech, 25 mars (APS) – Les participants à une conférence ministérielle africaine consacrée à la question du Sahara Occidental ont réaffirmé lundi à Marrakech leur soutien à ‘’une solution politique acceptable, réaliste, pragmatique et durable’’ du différend opposant le Royaume Chérifien au Front Polisario.


Ils ont réitéré cette position dans la déclaration finale de cette rencontre à laquelle le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba, a pris part.


Ils ont notamment salué " l’adoption, à l’unanimité, de la décision Assembly/AU/Dec.693 (XXXI), sur le rapport du Président de la Commission de l’UA sur la question du Sahara, qui réaffirme l’exclusivité des Nations Unies en tant que cadre de recherche d’une solution politique, mutuellement acceptable, réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara’’


Les participants ont ainsi convenu de "mettre en œuvre la vision sage et concertée des Chefs d’Etat et de Gouvernement (africains), consacrée lors de la 31ème session Ordinaire de la Conférence de l’Union, tenue les 1 et 2 juillet 2018 à Nouakchott (Mauritanie), au sujet du différend régional sur le Sahara"


Ils ont appelé à "préserver l’esprit et la lettre de la décision 693, fruit de consultations approfondies du Président de la Commission et objet d’un consensus salutaire de nos Chefs d’Etat et de Gouvernement, tenant compte de son rôle fondateur dans le retour à la sérénité dans les travaux de l’Union Africaine".


Les ministres africains se sont en outre félicités de la mise en place, par la décision 693, du mécanisme de la Troïka de l’UA, composé des Présidents sortant, en exercice et entrant de l’Union, ainsi que le Président de la Commission de l’UA, pour apporter un soutien efficace aux efforts conduits par les Nations Unies


Dans cette perspective, ils ont réaffirmé leur "rassemblement autour d’une mise en œuvre constructive et efficace du mandat de la Troïka de l’UA, qui consiste à protéger, à appuyer et à préserver l’intégrité du processus politique en cours dans le cadre exclusif des Nations Unies (…)".


Les Etats participants à la conférence de Marrakech ont dans ce sens rappelé leur opposition à "toute initiative visant à porter atteinte à la teneur de la décision 635 risque de nuire à la crédibilité des processus du partenariat, et à leur contribution à la réalisation des objectifs de développement de notre Continent".


De même, ils ont "vivement" salué "l’initiative constructive du Royaume du Maroc de convoquer cette Conférence, qui démontre son adhésion à la mise en œuvre de la décision 693".


Le Sahara occident, un territoire de 266 000 km2 du Nord-Ouest de l’Afrique, est une ancienne colonie espagnole revendiquée à la fois par le Maroc et République arabe sahraouie démocratique (RASD), proclamée par le Front Polisario en 1976.

ASB/AKS