Mali : l’Initiative PenserAgir encourage la conversation et le dialogue
APS
AFRIQUE-POLITIQUE-CRISE

Mali : l’Initiative PenserAgir encourage la conversation et le dialogue

Dakar, 20 août (APS) - L’Initiative PenserAgir ‘’encourage’’ les organisations communautaires, la CEDEAO en particulier, à ’’poursuivre ses efforts, en rapport avec tous les acteurs de la crise malienne, pour faciliter la conversation, le dialogue et la compréhension entre frères et sœurs que tout unit’’. 
 
Dans un communiqué transmis à l’APS, l’Initiative PenserAgir, une plateforme dont l’ambition est de ’’favoriser la circulation des idées sur les questions majeures de notre société, de l’Afrique et du monde’’, estime qu’il ’’s’agit d’un enjeu de solidarité urgent et impératif’’. 

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, a annoncé mardi, tard dans la soirée, sa démission après avoir été arrêté en même temps que d’autres officiels à la suite d’une mutinerie qui s’est transformée en coup d’Etat.
 
Pour les responsables de la plateforme, le Mali, ’’terrain de déploiement de groupes extrémistes depuis quelques années’’, ’’doit rapidement retrouver la paix et la concorde pour poursuivre sa lutte pour la sécurité et le développement, le recouvrement de sa souveraineté sur l’ensemble du territoire national et le bien-être des populations’’. 
 
Ils exhortent ’’les frères et sœurs maliens à s’inscrire dans une dynamique de conversation la plus inclusive possible pour trouver des consensus dynamiques à même de favoriser un retour rapide à une vie institutionnelle normale’’. 
 
’’Considérant la communauté de destin de l’Afrique, et des peuples de la sous-région en particulier’’, l’Initiative PenserAgir se dit ’’convaincue que la sécurité, la paix et la stabilité du Mali constituent notre propre sécurité, notre propre paix et notre propre stabilité’’. 
 
L’Initiative PenserAgir, ’’fidèle à son option pour une nouvelle éthique de la conversation et aux traditions de concertation et de consensus propres à nos peuples, appelle l’ensemble des forces vives de notre sous-région, singulièrement celles du voisinage, à appuyer sans réserve nos frères et sœurs du Mali dans la résolution diligente de la crise que traverse le pays’’, affirment ses responsables. 
 
Ils invitent les institutions communautaires, les sociétés civiles, les classes politiques, les organisations patronales et syndicales, les leaderships coutumiers et religieux de toutes obédiences, toutes les composantes des Nations à ’’œuvrer de concert à la normalisation rapide de la situation au Mali pour le seul bénéfice de la population malienne et celle de toute la sous-région’’. 
 
Pour l’Initiative PenserAgir, ’’seule la conversation, fondée sur l’écoute et le souci de la compréhension mutuelle au nom des intérêts de la Nation, permet de trouver ensemble des solutions pour la stabilité et la paix, fondement du développement et de l’exercice effectif de la démocratie’’. 
 
PenserAgir a été portée sur les fonts baptismaux en juillet par des intellectuels sénégalais de tous horizons, des entrepreneurs et leaders syndicaux, des militants politiques et personnalités de la société civile. 
 
OID