Macky Sall veut une exécution rapide du Plan de transformation de l’ENA
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION-FORMATION

Macky Sall veut une exécution rapide du Plan de transformation de l’ENA


Dakar, 16 jan (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a souligné, mercredi, la nécessité d’accélérer l’exécution du plan de transformation de l’Ecole nationale d’administration (ENA) afin de développer sa vocation régionale tout en restant un pilier de la formation initiale et permanente des agents de l’administration.


’’Le Président de la République indique (…) l’impératif pour l’Ecole nationale d’Administration (ENA) d’accélérer l’exécution de son Plan de transformation, de développer sa vocation régionale ainsi que son rôle de pivot dans la formation initiale et permanente des agents publics, à travers la signature d’un contrat d’établissement innovant sur la période 2019’’, rapporte le communiqué de la réunion du Conseil des ministres tenue dans la nouvelle Sphère ministérielle de Diamnadio, dans le département de Rufisque.


Le chef de l’Etat a également demandé au gouvernement ‘’d’intensifier la modernisation’’ des programmes de formation et de renforcer, significativement, les ressources financières allouées au Centre de Formation Judiciaire (CFJ) et à l’ENA, afin de ‘’consolider une culture de déontologie exemplaire dans le secteur public et assurer la mise à la disposition des structures publiques, d’agents stratèges, opérationnels et pragmatiques, piliers d’une Administration dynamique au cœur de l’Emergence du Sénégal’’.


Selon la même source, le président Sall a magnifié le professionnalisme et la qualité de l’administration sénégalaise, laquelle doit, ‘’plus que par le passé, accélérer les ruptures fondamentales et urgentes pour un service public rénové, une administration moderne et un Etat performant dans la prise en charge efficace des attentes des citoyens, comme rappelé lors du Conseil des ministres du 20 avril 2016, à l’issue du premier Forum national de l’administration des 9 et 10 avril 2016’’. 
 
A cet égard, il a rappelé l’urgence d’actualiser la mise en œuvre du Plan d’actions prioritaires issus de ce Forum, notamment le renforcement des processus de déconcentration et de territorialisation des politiques publiques.

Macky Sall a évoqué l’intensification des réformes budgétaires et financières, la rénovation et la consolidation du droit de la fonction publique et la généralisation de la culture de la performance dans la délivrance du service public et le déploiement optimal de l’action publique.


Aussi, a-t-il demandé au Premier ministre, Mahammed Boun Abadallah Dionne, de préparer, courant 2019, l’organisation de la deuxième édition du Forum national de l’administration.


AKS/OID