Covid-19 : A Louga le gouverneur appelle à éviter la stigmatisation
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : A Louga le gouverneur appelle à éviter la stigmatisation

Louga, 8 avr (APS) – Le gouverneur de la région de Louga (nord), El Hadji Bouya Amar, a déconseillé mercredi aux populations lougatoises de fuir les personnes mises en quarantaine dans le cadre de l’identification de potentiels cas de coronavirus.

‘’Les personnes mises en quarantaine ne sont pas des personnes à fuir. Elles sont en quarantaine par précaution pour éviter une possible propagation de la maladie. Elles ne sont pas forcément dangereuses’’, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec le médecin-chef de la région, Cheikh Sadibou Senghor.

Au total, 94 personnes ont été placées en quarantaine mercredi après la confirmation d’un deuxième cas de contamination au Covid-19, un contact du premier cas évacué dans un centre de traitement de Saint-Louis, ont fait savoir les autorités sanitaires de la région.

Le gouverneur de Louga a expliqué que la mise en quarantaine de ces personnes n’est pas facile car exigeant beaucoup de sacrifices.

‘’Ce sont des fils de Louga. Ils sont en quarantaine parce qu’ils ont été en contact avec le premier malade contrôlé positif. Il s’agit de protéger les populations’’, a dit le médecin-chef de Louga.

Cheikh Sadibou Senghor a fait savoir que beaucoup de tests concernant ces personnes mises en quarantaine sont revenus négatifs.

‘’Tout cas contact n’est forcément pas malade. Nous avons un cas communautaire ici à Louga et toute personne peut être porteuse de la maladie. Ce sont vos fils, et ils ne sont pas tous malades’’, a-t-il insisté.

Revenant sur les mesures urgentes, le gouverneur a soutenu qu’elles ont démarré depuis dimanche, date de l’apparition du premier cas.

‘’Il est établi que la meilleure façon de lutter contre cette maladie est d’adopter les gestes barrières, se laver les mains et utiliser les gels hydro alcooliques’’, a-t-il rappelé.

Il a également assuré que les forces de sécurité font des efforts pour éviter tout rassemblement et veiller au respect du couvre-feu. Beaucoup de gens ne respectent pas les mesures par inconscience, certains ne croyant pas encore à cette maladie.

’’Il nous a été signalé que dans certaines zones des personnes ont été arrêtées et déférées pour avoir quitté leurs localités. Il faut que le citoyen soit celui qui se protège, et protège son voisin, car tout le monde est exposé’’, a recommandé le gouverneur.

SK/AKS/OID