Louga : appel à la prière pour un renforcement de la paix sociale
APS
SENEGAL-RELIGION

Louga : appel à la prière pour un renforcement de la paix sociale

Louga, 11 jan (APS) - Le ministre de l‘Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a invité, samedi à Louga (nord), le khalife général de la famille Omrienne, Thierno Bachir Tall, à formuler des prières en faveur d’un renforcement de la paix sociale au Sénégal.

Le ministre de l’Intérieur a fait cette requête lors de la cérémonie officielle de clôture de la 56e édition de la Ziarra annuelle dédiée à Thierno Mountaga Daha Tall, petit fils d’El Hadji Omar.

‘’Nous avons été là l’année dernière, et avions sollicité vos prières pour une élection présidentielle apaisée. Vos prières avaient été entendues. Nous sommes à nouveau devant vous pour de nouvelles prières en faveur de la paix sociale. Il y a beaucoup de divergences mais tout peut se régler en démocratie’’, a souligné Aly Ngouille Ndiaye.

Le ministre de l’Intérieur était à la tête de la délégation gouvernementale venue représenter le chef de l’Etat à la clôture de cette manifestation religieuse organisée dans la capitale du Ndiambour.

La cérémonie a été présidée par le Khalife de la famille omarienne, Thierno Bachirou Tall. Le Khalife général de Tivaoune, Serigne Mbaye Sy et le marabout Thierno Mouhamadou Samassa de Matam y ont également participé.

Plusieurs autres délégations de la sous-région, de familles religieuses du Sénégal et de membres du gouvernement ont également assisté à la rencontre.

Le ministre de l’Intérieur s’est réjoui du ‘’grand honneur’’ que le Khalife Thierno Bachir Tall a fait au Chef de l’Etat de lui construire une résidence, à Louga.

‘’Vous allez le faire avec vos propres moyens. Vous rendez ainsi honneur à tout le Sénégal, à tous les habitants de la région de Louga’’, a-t-il magnifié.
 
Il a dans le même temps salué le ‘’grand homme’’ qu’a été Thierno Mountaga Daha Tall dont l’œuvre est en train d’être dignement perpétuée par le khalife Thierno Bachir Tall.

Le ministre de l’Intérieur a, par ailleurs, insisté sur le fait que la Ziarra constituait un grand moment de rassemblement des familles religieuses, contribuant ainsi à un raffermissement de leurs liens.

 ‘’C’est tout ce que veut le gouvernement du Sénégal. C’est pour cela que le chef de l’Etat souhaite que ces genres de rencontre se multiplient dans le pays’’, a-t-il assuré.

‘’I’Islam existe au Sénégal depuis longtemps. Le pays a connu de grands érudits qui ont apporté chacun sa contribution dans le développement de l’Islam au Sénégal’’, a-t-il rappelé, en estimant que le pays n’avait sur ce plan rien à envier aux autres.

SK/AKS