Covid-19 : dix-huit guérisons dénombrées à Louga (médecin-chef)
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : dix-huit guérisons dénombrées à Louga (médecin-chef)

Louga, 39 avr (APS) – Dix-huit des 30 patients testés positifs au Covid-19 à Louga ont été déclarés guéris depuis l’apparition de la maladie dans cette localité du nord du Sénégal, a annoncé mercredi le médecin-chef de cette région, Cheikh Sadibou Senghor.

"Depuis le 21 avril, (mardi dernier), la région de Louga n’a pas enregistré de nouveau cas positif au Covid-19. Elle reste à 30 cas, dont un décès, 18 patients guéris et 11 autres en hospitalisation à l’hôpital Dalal Diam de Guédiawaye et Diamniadio", a-t-il détaillé.

S’exprimant lors d’une conférence de presse en présence du gouverneur de la région, El Hadji Bouya Amar, il a relevé que parmi les 100 prélèvements effectués lundi et mardi, 67 sont revenus négatifs. Le reste des résultats est attendu ce mercredi.

Il indique que 169 personnes contacts sont encore en quarantaine dans des hôtels de la ville. "Toutes ces personnes sont des contacts du patient décédé. Ceux du premier cas communautaire de la région sont tous sortis de la quarantaine", a-t-il fait savoir.

Un homme de 74 ans, qui n’était pas prise en charge dans les structures sanitaires, est décédé, il y a quelques jours, des suites du Covid-19 à Louga.

Le médecin-chef estime que si les cas communautaires et les cas contacts augmentent dans le pays, c’est parce que les gens continuent à voyager d’une localité à une autre.

"Il faut responsabiliser et mettre à contribution les populations pour qu’elles signalent aux autorités sanitaires toute personne de retour de voyage de manière clandestine, a-t-il suggéré.

"Le virus est dangereux. Le mode de transmission est rapide. Nous avons besoin d’être informés à temps pour prendre les mesures nécessaires pour l’intérêt de tout le monde", a-t-il expliqué.

Le gouverneur de Louga avertit que "toute personne qui entre à Louga, Linguère, Dahra ou Kébemer de manière clandestine", sera testée "automatiquement’’.

"Les populations commencent à changer de comportement. Nous leur demandons d’en faire plus, de continuer à signaler toute personne qui voyage de manière illégale", a-t-il exhorté.

Elhadji Bouya Amar a annoncé que le Comité régional de gestion des épidémies (CRGD) a commandé près de 5000 masques répondant aux normes.

"Ils ont été confectionnés par des tailleurs de la ville, sous la supervision de docteurs en pharmacie. Nous verrons, en rapport avec les associations de jeunes et les acteurs culturels, comment les distribuer aux populations", a assuré M. Amar.



 

SK/ASG/AKS