Les victoires de BBY et de Khalifa Sall à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les victoires de BBY et de Khalifa Sall à la Une


Dakar, 5 sept (APS) - Les quotidiens reçus lundi à l’APS commentent largement la razzia de Bennoo Bokk Yaakaar lors de l’élection du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) non sans occulter le succès de Khalifa Sall dans le département de Dakar.




"Benno Bokk Yaakaar remporte largement le scrutin" tandis que l’opposition gagne à Dakar, Ziguinchor, Oussouye, Foundiougne et Gossas, note Le Soleil, relevant que les élections des hauts conseillers des collectivités territoriales se sont bien déroulées sur l’étendue du territoire national.


Selon Libération, "Macky Sall trône sur 37 départements (sur 45)" et souligne que "s’il avait encore besoin d’un test de popularité après le référendum du 22 mars, (il) en a eu avec l’élection des Hauts conseillers des collectivités territoriales".


N’empêche, relève Libération, "la coalition BBY s’est inclinée à Dakar puisque la liste soutenue par Khalifa Sall a raflé le vote dans tous les bureaux".


Pour Le Populaire, "BBY fait une razzia mais chute à Dakar et dans 7 autres départements sur les 45". Précision du journal : "le camp du pouvoir se taille la part du lion avec 70 Hauts conseillers sur les 80". Le HCCT compte 150 membre dont 70 seront désignés par le chef de l’Etat.


Le Quotidien évoque le succès de la coalition "And taxawun Dakar" emmenée par Khalifa Sall et titre : "Une victoire capitale". De quoi faire dire au journal : "Ousmane Tanor Dieng perd son pari face à Khalifa".


Dans "le grand bal des perdants", note L’Observateur, il y a le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, ministre des Collectivités locales qui perd son pari à Dakar, Oumar Sarr du PDS qui "s’affaisse" dans son fief de Dagana.


S’intéressant au département de Dakar, Walfadjri titre : "Khalifa Sall humilie Tanor et Macky". Et Walf d’écrire : "Avec la victoire acquise hier de haute lutte, Khalifa Sall est désormais convaincu qu’il a des arguments assez solides pour faire face à Macky Sall aux législatives de 2017 et à la présidentielle de 2019".


"En dehors de fanfaronnades politiciennes, les faits prouvent que Khalifa Sall est devenu un danger pour Macky Sall. Ne pas les décrypter c’est faire preuve de myopie politique. Quant à Ousmane Tanor Dieng, il devra également réfléchir sur cette victoire de son +rival+", ajoute le journal.


Sur un tout autre sujet, L’As souligne que le célèbre chanteur Youssou Ndour "fait l’objet d’un redressement fiscal portant sur 272 millions". D’où ce titre du journal : "Youssou Ndour en délinquance fiscale".


Selon le quotidien, "le bureau de recouvrement des Impôts et domaines de Ngor Almadies a servi une saisie-attribution de créances par voie d’huissier aux banques afin de bloquer tous les comptes de la star planétaire du mbalakh. Les établissements financiers ont 5 jours à partir de vendredi dernier pour s’exécuter. Sans quoi, les institutions bancaires vont s’attirer les foudres du fisc".


OID/PON