La région de Kaffrine bien approvisionnée en denrées alimentaires (Service du commerce)
APS
SENEGAL-CONSOMMATION

La région de Kaffrine bien approvisionnée en denrées alimentaires (Service du commerce)

Kaffrine, 17 mai (APS) – Les marchés de la région de Kaffrine (centre) sont correctement approvisionnés en denrées alimentaires et les prix sont restés invariables en ce début de ramadan, a assuré jeudi le chef du service régional du commerce.


"Les prix des denrées alimentaires sont stables. Malgré les craintes exprimées par les gens, il n’y a pour le moment aucune augmentation des prix. Les marchés de Kaffrine sont bien fournis en denrées alimentaires, avec des prix restés au même niveau depuis (…) 2013", a dit Younousse Diédhiou dans un entretien avec l’APS.

"Nous veillerons à ce qu’il y ait beaucoup de denrées alimentaires, à ce que la distribution se fasse de la manière la plus optimale, pour parer à toute rupture", a assuré M. Diédhiou.

Le président Macky Sall a demandé mercredi en conseil des ministres au gouvernement de prendre les mesures appropriées pour assurer la "stabilité" des prix des produits et denrées de consommation courante durant la période de jeûne du ramadan.

Selon le communiqué du conseil des ministres tenu le même jour, le président de la République a invité le ministre chargé du Commerce à "veiller scrupuleusement à l’approvisionnement correct des marchés en denrées de première nécessité et à assurer la stabilité des prix".

Concernant le sucre, huit tonnes sont en train d’être écoulées dans la région de Kaffrine, qui en recevra 40 tonnes la semaine prochaine, selon le chef du service régional du commerce.

Un stock de 18 tonnes d’oignon local est disponible dans le territoire régional, a-t-il assuré, rappelant que le service du commerce de Kaffrine a saisi récemment des sacs de riz "détournés" par des trafiquants, du sucre de contrebande et du sel non iodé et impropre à la consommation.

M. Diédhiou a invité les populations à faire preuve de vigilance pour éviter de consommer des denrées avariées ou malpropres, surtout en cette période de forte consommation. "Il faut être regardant sur les dates de péremption des produits alimentaires", conseille-t-il aux consommateurs.

MNF/ESF/PON