Les femmes sont confrontées à la violence et au problème de l’accès à la terre (présidente Siggil Jigeen)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Les femmes sont confrontées à la violence et au problème de l’accès à la terre (présidente Siggil Jigeen)

Dakar, 24 oct (APS) – Les femmes sont de plus en plus confrontées à la violence et au problème de l’accès à la terre, a relevé jeudi à Dakar, la présidente du réseau ‘’Siggil Jigeen’’, Safiétou Diop Fall.

 
La violence faite aux femmes ‘’gagne de plus en plus du terrain et on doit infliger une sanction beaucoup plus lourde pour éradiquer ce fléau‘’, a-t-elle déclaré.
 
Elle s’exprimait au cours d’un atelier de restitution et de validation du rapport alternatif sur la Conférence mondiale des femmes tenue à Beijing en 1995 (Beijing +25).
 
En septembre 1995, 189 Etats ont signé la Déclaration de Beijing, document assorti d’un plan d’action invitant la communauté internationale à s’engager pour la promotion des femmes et l’égalité des sexes.
 
Dans un communiqué de presse, le Réseau Siggil Jiggen souligne que ‘’depuis lors, les gouvernements, la société civile et le public ont traduit sur le terrain les promesses de ce programme d’action, engendrant ainsi de véritables changements dans chaque pays’’.
 
Toutefois, selon la présidente du réseau ‘’il y a toujours deux domaines qu’on doit améliorer à savoir la violence basée sur le genre et l’accès à la terre’’. 
 
‘’La violence gagne de plus en plus du terrain et on doit infliger une sanction beaucoup plus lourde pour éradiquer ce fléau ‘’, a déploré Mme Fall. 
 
Selon elle, ‘’les femmes sont les plus discriminées’’ en matière d’accès à la terre.
 
‘’La question du foncier reste une question nodale dans ce pays et il est temps d’appliquer le droit pour que les femmes puissent accéder et jouir librement de la terre’’, a-t-elle plaidé.
 
 
 

FDS/OID/MD