Le tourisme représente environ 8,5% du PIB des pays africains (rapport)
APS
AFRIQUE-TOURISME

Le tourisme représente environ 8,5% du PIB des pays africains (rapport)

Dakar, 5 juil (APS) - Le tourisme représente environ 8,5% du produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique, selon un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), publié mercredi à Dakar.


"Ces vingt dernières années, l’Afrique a affiché une croissance dynamique. Le nombre d’arrivées de touristes internationaux a augmenté de 6% et les recettes touristiques de 9%", renseigne le document.


Il signale que les recettes d’exportation du tourisme ont plus que triplé sur le continent. 


Les données sur lesquelles s’appuie ce rapport 2017 de la CNUCED montrent que ce sont les Africains qui tirent de plus en plus la demande touristique en Afrique, soit deux sur trois touristes. 


Le document souligne que le premier plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine vise à doubler la contribution du tourisme au PIB de l’Afrique. Et la réalisation de cet objectif exige une croissance plus rapide et plus importante du secteur, selon lui. 


Dans la perspective de mettre le tourisme intra régional au service de la croissance économique du continent, le rapport recommande aux gouvernements africains de prendre des mesures pour libéraliser les transports aériens. 


Il s’agit de mettre en place des mesures stratégiques susceptibles de produire des effets assez rapides et concrets dans le secteur. 


Outre ces recommandations, le rapport souligne aussi que pendant les dix prochaines années, 11,7 millions d’emplois devraient être créés en Afrique, grâce à la croissance persistante du tourisme. 


Il informe que plus de 30% des entreprises touristiques sont dirigées par des femmes dans le continent. 


Selon le rapport, "36% des ministres du tourisme du continent, sont des femmes. Ce qui représente le pourcentage le plus élevé au monde". 


 Citant l’exemple de la Tunisie, le rapport indique également que l’instabilité politique peut avoir des répercussions très importantes et persistantes sur l’économie d’un pays. 


"En Tunisie par exemple, entre 2009 et 2011, l’instabilité politique a entraîné une baisse du montant total des recettes du tourisme de 27%", déplore le document.

AMN/ASB/ASG