L’adjont au gouverneur de Fatick rappelle les objectifs du programme de renforcement zoosanitaire
APS
SENEGAL-ELEVAGE

L’adjont au gouverneur de Fatick rappelle les objectifs du programme de renforcement zoosanitaire

Toubacouta (Fatick) 13 mars (APS) - Les pouvoirs publics sénégalais misent sur le Programme de renforcement de la protection zoosanitaire, doté d’un financement de 1 milliard 124 millions de francs CFA, pour contribuer à la santé animale et à la sécurité alimentaire, a indiqué l’adjoint au gouverneur de Fatick en charge du développement, Cheikh Ahmed Tidiane Ndoye.

Le Programme de renforcement de la protection zoosanitaire est "financé pour l’instant sur le Budget consolidé d’investissement", à hauteur de 1 milliard 124 millions de francs CFA en 2018, "soit une hausse de cent vingt-quatre millions de francs CFA par rapport à 2017", a déclaré M. Ndoye.
 
Il présidait lundi à Toubacouta la cérémonie officielle de lancement de la campagne nationale de vaccination du cheptel pour l’année 2018. 
 
A cette occasion, l’adjoint au gouverneur de Fatick chargé du développement a réitéré l’ambition du ministère de l’Elevage et des Productions animales de "relever les défis de la protection sanitaire du cheptel".
 
Pour ce faire, ce département compte également s’appuyer "sur l’apport des projets et programmes de santé animale en cours et soutenus par les partenaires au développement" du Sénégal, a ajouté Cheikh Ahmed Tidiane Ndoye, représentant le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye.
 
Selon lui, la mise en œuvre du Programme de renforcement de la protection zoosanitaire, "élaboré dans le cadre du Plan national de développement de l’élevage, vise la vaccination de 80% des effectifs pour chaque maladie’’.
 
’’Ceci est en effet le seul moyen pour préserver la santé animale, la santé publique et contribuer significativement à la sécurité alimentaire et à la lutte contre la pauvreté", a-t-il souligné, en présence notamment du député-maire de Toubacouta, Pape Seydou Dianko, de représentants d’organismes internationaux partenaires de l’Etat du Sénégal et d’officiels et agents et officiels du ministère de l’Elevage et des Productions animales.
 
 

AB/BK