Le président du FIDA visitera des réalisations du PAFA, mardi
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Le président du FIDA visitera des réalisations du PAFA, mardi

Dakar, 1 er août (APS) – Le président du Fonds international de développement agricole (FIDA) visitera mardi des réalisations du PAFA (Projet d’appui aux filières agricoles) dans les régions de Kaolack et de Fatick, a appris l’APS.




Dr Kanayo F. Nwanzé séjourne, depuis dimanche au Sénégal, pour une visite officielle de 5 jours. Durant son séjour, il aura des séances de travail avec les autorités sénégalaises en charge de l’agriculture, de l’élevage et des finances et rendra une visite de courtoisie au chef de l’Etat, indique un communiqué du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural.


La même source souligne que le Projet d’appui aux filières agricoles et le PADER (Programme d’appui au développement agricole et à l’entreprenariat rural, basé à Tambacounda) sont, aujourd’hui, deux structures qui captent les financements du FIDA.


Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations-Unies qui ‘’investit dans les populations rurales, en les autonomisant afin de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience’’.


Le communiqué souligne que, depuis le début de ses opérations au Sénégal en 1979, le FIDA a financé 16 projets dans le pays, pour un coût total de 428,6 millions de dollars US, dont 208,6 millions (48,6%) sont des prêts du FIDA à des conditions favorables.


La contribution de l’État est de 88,6 millions (20,67%), celle des bénéficiaires de 18,9 millions (4,41%), indique la même source.


Les cofinancements représentent 112,5 millions (26,26%), dont celui de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) de 22,6 millions (5,4%), celui de la Banque mondiale de 20 millions (4,7%) et celui du Fonds de l’OPEP pour le développement international de 9,1 millions (2,1%).


Parmi les bailleurs bilatéraux, on peut inclure la contribution du fonds fiduciaire du Mécanisme de cofinancement espagnol pour la sécurité alimentaire (2,6%), souligne le communiqué, relevant que le FIDA a approuvé sa première stratégie (COSOP) au Sénégal en avril 1998, la deuxième en 2004 et la dernière en 2010.

OID/ASG