Babacar Diagne rappelle le devoir de vigilance des journalistes face à la manipulation
APS
SENEGAL-MEDIAS

Babacar Diagne rappelle le devoir de vigilance des journalistes face à la manipulation

Kaolack, 18 déc (APS) - Le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuelle (CNRA) Babacar Diagne a réaffirmé mardi à Kaolack (centre) la nécessité pour les journalistes de s’entourer de garanties permettant de se prémunir des manipulations dans le traitement des informations relatives à la tenue le 24 février prochain d’une élection présidentielle au Sénégal.

’’Il faut faire très attention aux chapelles politiques qui ont tendance à vous manipuler en vous donnant des informations en leur faveur’’, a en substance dit M. Diagne, tout en appelant les journalistes à s’approcher des institutions officielles comme le CNRA, la Commission électorale nationale indépendante (CENA) ou des autorités administrives.

M. Diagne s’exprimait au cours des débats avec les journalistes dominés par les principes d’éthique et de déontologie au cours d’un atelier initié par le CNRA à l’intention des journalistes du centre : Fatick, Diourbel, Fatick Kaffrine et Kaolack.

Parlant des relations entre hommes politiques et journalistes, il a notamment demandé aux professionnels des médias de faire très attention aux tendances de manipulation qui vont se multiplier en cette période pré-électorale, durant la campagne et le jour du scrutin.

‘’Les états-majors des partis sont source de manipulation et ils vont abreuver les rédactions et leurs membres d’informations partisanes’’, a averti le président du CNRA.

Babacar Diagne a aussi évoqué la difficulté pouvant naître de la présence sur la liste des candidats à la candidature pour la prochaine élection présidentielle d’un patron de presse estimant qu’il est difficile quand on est impliqué d’être arbitre.

’’Nous essayons par la discussion et le dialogue de trouver une solution en amenant les gens à respecter la loi, mais nous ne serons pas éternellement sur cette position et nous serons obligés de sévir’’, a-t-il ajouté.

Après Kaolak, le CNRA va dérouler la suite de son programme jeudi à Tambacounda où vont se retrouver sur le même sujet des journalistes évoluant dans les régions de Kédougou et de Tambacounda.

AFD/AMD/OID/AKS