L’après-Joola : l’impératif d’une alliance pour promouvoir la citoyenneté
APS
SENEGAL-SOCIETE

L’après-Joola : l’impératif d’une alliance pour promouvoir la citoyenneté

Dakar, 26 sept (APS) – Le temps est plus que jamais venu de former une alliance avec d’autres acteurs de la société civile dans le but de faire la promotion de la citoyenneté, a soutenu, lundi à Dakar, un membre du comité d’initiatives de soutien aux victimes du Joola, Alfred Ndiaye.
 
’’La sensibilisation des populations pour un changement de comportement demeure d’une importance capitale’’, a-t-il renchéri lors d’un panel axé sur le thème "Le naufrage du Joola : presse et éducation citoyenne", organisé à l’occasion du 14ème anniversaire du naufrage dudit navire. 
 
Cette catastrophe survenue en septembre 2002, avait fait environ 1863 victimes.
 
Pour Alfred Ndiaye, le renflouement du navire permettrait de connaître la vérité afin de rendre justice d’une manière équitable. Il a déploré le fait que les gens n’ont pas toujours changé de mentalité en dépit de tout ce drame. 
 
’’Il est tout à fait normal que le pouvoir public soit poussé à prendre des décisions visant à éclairer cette situation une bonne fois pour toute’’, a estimé le représentant du Conseil des organisations non gouvernementales d’appui au développement (CONRAD), Amacodou Diouf.
 
Pour lui, tout le monde a la responsabilité de participer à l’éducation citoyenne, afin d’éviter que ce genre de drame ne se répète à l’avenir. ’’Notre rôle à tous, a-t-il poursuivi, est de renforcer les dispositifs d’éducation citoyenne’’.
 
Le curé de la paroisse Saint-Pierre du port, le père Christophe Burette, a quant à lui appelé, selon les recommandations du Pape François, les journalistes à la vérité, au professionnalisme ainsi qu’au respect des hommes. 
 
Citant toujours le Pape, il a estimé que cela permettrait ainsi de faire grandir la dimension sociale d’une vraie citoyenneté.

AMN/ASG