Le Japon va investir près de 6 mille milliards FCFA en Afrique d’ici 2019
APS
AFRIQUE-JAPON-DEVELOPPEMENT

Le Japon va investir près de 6 mille milliards FCFA en Afrique d’ici 2019

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Mansoura Fall+++

Nairobi, 27 août (APS) – Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe a annoncé, samedi à Nairobi (Kenya), un soutien de son pays à l’Afrique de plus de 10 milliards de dollars d’ici 2019, soit environ 6 mille milliards de frs CFA.


"Le Japon s’est positionné en première ligne et va apporter à l’Afrique dans les trois ans à venir un soutien de 10 milliards de dollars pour le développement de ses infrastructures", a indiqué Shinzo Abe à l’ouverture de la 6-eme Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI).

Selon lui, "ce chiffre pourrait dépasser les 30 milliards de dollars si on y ajoute les investissements privés".

"Les infrastructures, ce sont l’électricité, les systèmes de transport", a-t-il dit, soulignant la nécessité de "développer les ressources et améliorer les connectivités dans l’ensemble de l’Afrique, la construction de routes et de ports, etc.".

Shinzo Abe a exprimé au cours de cette cérémonie d’ouverture, la volonté de son pays d’introduire la méthode "Kaizen" dans les sociétés de production en Afrique.

Laquelle va permettre, selon M. Abe, "de rehausser la productivité et de diminuer le nombre de produits défectueux en faisant appel à la créativité et à l’ingéniosité des personnes qui travaillent sur les lignes de production".

"Nous visons à améliorer de 30% la productivité des usines dans lesquelles elle sera introduite" a-t-il assuré.

Le Japon a injecté en Afrique, depuis le lancement de la TICAD il y a 23 années, quelque 47 milliards de dollars, soit environ 28 mille milliards de frs CFA, a rappelé Shinzo Abe.

Prévue pour deux jours au Centre international de conférence de la capitale kenyane, la Conférence a été ouverte par le Chef de l’Etat kenyan Uhuru Kenyatta, en présence de plusieurs Chefs d’Etat africains dont le président sénégalais Macky Sall.

MF/PON