Le gouvernement doit s’engager financièrement sur les produits de planification familiale (diplomate)
APS
SENEGAL-USA-COOPERATION

Le gouvernement doit s’engager financièrement sur les produits de planification familiale (diplomate)


Dakar, 20 juin (APS) - Le gouvernement du Sénégal doit davantage s’engager financièrement sur les produits de planification familiale afin d’atteindre le taux de prévalence contraceptive de 45 % d’ici 2020, a soutenu Martina Boustani, chargée d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis.


’’En dépit d’avancées importantes, il est urgent que le gouvernement s’engage davantage financièrement sur les produits de planification familiale, afin d’atteindre le taux de prévalence contraceptive de 45 % d’ici 2020’’, a dit M. Boustani, mardi, à l’ouverture de la revue conjointe du programme de coopération entre le Sénégal et l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).


Dans le cadre du programme santé, a souligné la chargée d’affaires, ’’le gouvernement a fait de remarquables progrès au niveau de l’accès à la planification familiale moderne et de la réduction du paludisme, du risque des maladies infectieuses et de la mortalité maternelle et infantile’’.


L’USAID, a t-elle relevé, a contribué à hauteur de 59 millions de dollars au secteur de la santé en 2016, soit environ 34 milliards de francs CFA, avec le lancement d’un programme qui consolide les acquis et vise à mettre un terme à la mortalité maternelle et infantile.

L’objectif est également d’élargir le programme communautaire des cases de santé et la couverture maladie universelle et de renforcer la capacité du Sénégal à lutter contre les menaces liées aux maladies infectieuses, a t-elle ajouté.


En plus de la santé, l’USAID intervient, dans le cadre du programme Croissance économique, dans le domaine du commerce et de l’environnement des affaires, dans l’atteinte des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE), dans les secteur de l’agriculture, l’éducation, entre autres.


’’Le gouvernement du Sénégal a vraiment fait preuve d’un leadership et d’une vision remarquables. Les Etats-Unis sont heureux de lui apporter leur appui à travers les programmes de l’USAID, à hauteur de 122 millions de dollars (environ 71 milliards de francs CFA) pour l’année 2016’’, a lancé la chargée d’affaires, en présence du ministre de l’Economie, Amadou Ba.

SKS/OID/ASG