Le docteur Aloyse Waly Diouf part à l’OMS
APS
SENEGAL-SANTE

Le docteur Aloyse Waly Diouf part à l’OMS

Dakar, 19 juin (APS) – Le public s’est familiarisé avec sa voix rauque, qui donne souvent le bilan de la pandémie de Covid-19 au Sénégal : Aloyse Waly Diouf a présenté vendredi son ‘’dernier bulletin’’ avant de rejoindre le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Dakar.

 
‘’Aucune séparation n’est facile !!! Monsieur le Ministre, cher ADS (Abdoulaye Diouf Sarr). Si, au moment d’écrire ces lignes, ma plume trahit les effluves de mon esprit, c’est parce que ma reconnaissance envers vous (…) ne tarira [jamais]’’, a-t-il écrit sur sa page Facebook.
 
‘’En vous j’ai découvert un leader, un meneur d’hommes et de femmes, un homme qui inspire confiance et qui sait faire confiance. Ces trois années vécues à vos côtés m’ont beaucoup forgé. Aujourd’hui, je vous remercie d’avoir accepté que je puisse partir vers un autre challenge. Vos conseils avisés et vos encouragements me permettront sans doute de faire face à ce nouveau défi. Merci M. le Ministre, cher ADS ! Diokondial (Merci) !!!’’ a-t-il ajouté.
 
Dans un tweet, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a exprimé ‘’[sa] gratitude au Directeur de cabinet loyal et compétent qui a retardé son départ pour la riposte contre la Covid-19’’.
 
‘’Je suis persuadé que Dr Aloyse W. Diouf fera notre fierté à l’OMS. Sache que nous suivrons affectueusement ta carrière. Tu peux toujours compter sur ton grand frère’’, a twitté Abdoulaye Diouf Sarr.
 
’’Nous remercions l’OMS pour sa confiance au Docteur Aloyse Waly Diouf dont nous avons soutenu la candidature, et qui a bien voulu retarder son départ pour prendre part aux premières heures de la riposte contre la Covide-19 jusqu’à ce jour…’’ a encore écrit M. Sarr sur Twitter.
 
Ancien enfant de troupe, sorti du Prytanée militaire de Saint-Louis, Docteur Diouf devait rejoindre le bureau Sénégal de l’OMS depuis le mois de mars mais a du différer son départ du ministère de la Santé à cause de la pandémie de la Covid-19.

Directeur de cabinet du ministre de la Santé, Aloyse Waly Diouf, teint noir d’ébène, la voix rauque, s’était familiarisé avec les téléspectateurs et les auditeurs auxquels il présentait, depuis mars, le bilan quotidien de la Covid-19 : nombre de nouveaux tests effectués, de cas positifs ou de décès, ainsi que l’invitation au respect des mesures barrières permettant d’éviter la maladie.
 
Le porte-parole du ministère de la Santé est un expert en santé publique formé par l’Université Paris Dauphine. Il est titulaire d’un master d’économie de la santé et des politiques sociales, avec une spécialisation en économie et gestion de la santé publique dans les pays en développement.
 
Aloyse Waly Diouf est également titulaire d’un doctorat d’état de médecine et de santé publique de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar.
 
Spécialiste de l’élaboration, de la planification et de la mise en œuvre de plans de communication, de la communication pour le développement, de la communication sur les risques et de la communication de crise, il a travaillé dans le district sanitaire de Mbour.
 
Durant ces dernières années, il a été chef du Service national de l’éducation et de l’information pour la santé, un établissement placé sous la tutelle du ministère de la Santé, puis coordonnateur du Réseau des communicateurs en santé de la CEDEAO, et membre du Comité national de gestion des épidémies du Sénégal.
 
M. Diouf a été membre du Comité des experts internationaux de l’OMS pour l’évaluation de la mise en œuvre du règlement sanitaire international (RSI) du Mali.
 
De même a-t-il fait partie du Comité des experts internationaux de l’OMS pour l’évaluation de la mise en œuvre du RSI de la Mauritanie.
 
Il a également été coordonnateur de la communication sur les risques, pour l’équipe des experts nationaux chargés de l’évaluation du RSI du Sénégal.

OID/ESF/ASG