Le chef de l’Etat préside la 4e édition de la Journée nationale de l’élevage, samedi à Kolda
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

Le chef de l’Etat préside la 4e édition de la Journée nationale de l’élevage, samedi à Kolda

Dakar, 22 déc (APS) – Le chef de l’Etat préside samedi à Kolda (sud) la quatrième édition de la Journée nationale de l’élevage après Fatick (2014), Koungheul (2015) et Ndioum (2016).
 
Dans un communiqué reçu à l’APS, le service de communication de la présidence de la République souligne que "l’institutionnalisation" de cette journée "vient confirmer la grande ambition" que Macky Sall, "a pour ce secteur qui, selon le chef de l’Etat, +a besoin d’être soutenu, modernisé, tout en préservant les valeurs traditionnelles du pastoralisme+". 
 
La même source rappelle à l’occasion "quelques projets et réalisations qui illustrent l’ambition présidentielle pour le sous-secteur de l’élevage". 
 
Dans le cadre de la "sécurisation du secteur", le communiqué cite "la prévention et la lutte contre le vol de bétail par la mise en place de la Cellule de lutte contre le vol de bétail (CLCVB) et l’élaboration d’un plan d’actions adopté depuis 2014". 
 
Pour le crédit, une enveloppe de 500 000 000 FCFA a été allouée dans le budget du département en 2018 pour renforcer les mutuelles d’épargne et de crédit (MEC) des éleveurs, selon le service de communication de la présidence sénégalaise. 
 
S’agissant du "renforcement de la résilience éleveurs", le communiqué relève "le Projet développement durable du pastoralisme au Sénégal (PDDPS) pour un montant global de 30 millions de dollars US, soit environ 15 milliards de FCFA". 
 
"L’objectif du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables dans les régions de Saint-Louis, Matam, Louga, Kaffrine et Tambacounda", explique t-on.
 
La même source rappelle qu’en 2015, 3,2 milliards ont été mobilisés avec la prime assurance tirée de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC) pour l’achat de 14 839 tonnes d’aliments de bétail distribuées à 86 657 éleveurs, dans les 45 départements du pays. 
 
Il y a aussi le renforcement des infrastructures et équipements d’élevage, de transformation et de commercialisation des produits animaux avec la construction de 14 nouveaux forages équipés, la réhabilitation de 09 anciens forages, la construction de 17 mini forages équipés de pompes manuelles et le fonçage de 45 puits pastoraux.
 
Quatre projets d’élevage sont inscrits au PAP-PSE 2014-2018, pour un montant global de 28,679 milliards FCFA.

OID/ASG