La vaccination contre la Covid-19 à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La vaccination contre la Covid-19 à la Une

Dakar, 19 fev (APS) – Le lancement de la vaccination contre la Covid-19, les infrastructures sanitaires et la visite du leader de Pastef, Ousmane Sonko, à l’Université, sont au menu des quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Le journal Kritik ouvre sur le lancement, mardi prochain, de la campagne de vaccination contre la Covid-19 et affiche à sa Une : ‘’maîtres mots : transparence et rigueur’’. 
 
‘’C’est ce mardi que le Sénégal entre de plain –pied dans la campagne de vaccination. Le ministre de la Santé qui a fait la révélation, jeudi soir, sur le plateau de la RTS1, a annoncé qu’un comité national de suivi sera installé, la veille (…) pour une conduite dans la transparence et la rigueur des opérations de vaccination’’, rapporte le journal.
 
La Tribune précise que cette vaccination est d’abord destinée aux ‘’cibles prioritaires’’ et souligne que le vaccin est ‘’un moyen pour le Sénégal de se donner la chance de vaincre un virus malicieux et maléfique avec son lot de personnes contaminées, admises en réanimations et de personnes décédées’’.
 
Sud Quotidien rappelle que l’adhésion à la stratégie nationale de vaccination est ‘’l’autre défi du Sénégal’’. ‘’Alors que le Sénégal dispose de ses premières doses de vaccin anti-Covid-19 pour les cibles prioritaires, en attendant la réception d’autres, pour démarrer la vaccination de masse, rassurer et/ou convaincre la population apparait comme une gageure face à la défiance de certaines personnes vis-à-vis du vaccin’’, écrit Sud.
 
Selon la publication, ‘’l’autre défi reste donc la stratégie de communication à mettre en place pour lever le voile de suspicion et pousser les populations à se faire vacciner librement contre la Covid-19’’.
 
S’intéressant à la prise en charge des malades du Covid-19, L’Observateur fait une plongée ‘’dans l’enfer des services de réanimation’’ et fait état de ‘’déficit de lits, de souffrances et de morts’’. Le journal livre les ‘’témoignages alarmants’’ des anesthésistes-réanimateurs des hôpitaux de Dalal Jamm, Touba et Ourossogui.
 
Sur le plan des infrastructures sanitaires, Le Soleil annonce qu’une polyclinique de niveau hôtelier 5 étoiles est prévue à l’Hôpital Principal de Dakar.

Le journal souligne que ‘’le chef de l’Etat a présidé, jeudi, une importante réunion consacrée au projet de construction de la Polyclinique à l’Hôpital Principal de Dakar, consacré centre d’instruction des Armées depuis 1971’’.
 
Les quotidiens commentent également la visite du leader de Pastef à l’Université, jeudi. Ousmane Sonko, sous le coup d’une plainte pour ‘’viols’’ et ‘’menaces de mort’’, rendait visite à un étudiant blessé lors des manifestations à la Cité Keur Gor Gui.
 
‘’Sonko s’offre un bain de foule à l’Université’’ (Vox Populi) ; ‘’Sonko en campagne de légitimité’’ (Lii quotiddien) ; ‘’Etudiants en masse pour Sonko’’ (Le Quotidien) ; ‘’Bain de foule à l’Ucad, viole les mesures barrières’’ (Walf).
 
Le quotidien Enquête propose un dossier sur ‘’sexe et politique’’ et parle d’’’un engrenage mortel’’. ‘’Sexe, argent, complot, pouvoir….Voilà un champ lexical qui a souvent rythmé la vie politique et publique aussi bien au Sénégal qu’ailleurs’’, écrit le journal.
 
‘’Dans ces dossiers où se mêlent souvent pauvreté, abus de pouvoir et valeurs morales, il a été toujours difficile de différencier le blé de l’ivraie. Mais pour la plupart des cas, le plus difficile, pour les hommes politiques, c’est le défi de l’oubli’’, souligne la publication.
 
L’As met en exergue la nomination de Makhtar Diop, ex vice-président Afrique de la Banque mondiale, à la tête de la Société financière internationale (SFI), la branche en charge de l’investissement privé à la Banque mondiale. ‘’ Makhtar Diop au sommet de la Banque mondiale’’, salue L’As.
 
OID/AKS