La tournée économique du chef de l’Etat à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La tournée économique du chef de l’Etat à la Une

Dakar, 10 mars (APS) – Les journaux reçus à l’APS ce vendredi évoquent largement la fin de la tournée économique du chef de l’Etat dans le nord, les conséquences de l’incarcération du maire de Dakar et la qualification du Sénégal en finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football des moins de 20 ans.
 
"La tournée économique du chef de l’Etat dans les régions nord a pris fin hier, à Matam. Le président Macky Sall a procédé au lancement des travaux de réhabilitation de la RN 2. C’est un linéaire de 700 km de routes qui va s’ajouter au réseau routier national, avec les travaux démarrés dans l’Ile à Morphil et sur l’axe Ndioum-Bakel", souligne Le Soleil qui reprend le chef de l’Etat à sa Une : "Le Plan Sénégal émergent (PSE) a fait ses preuves". 
 
Sud Quotidien voit dans cette tournée économique "une campagne électorale anticipée aux législatives" et titre : "Macky Sall double l’opposition".

"La bataille de la mobilisation et de la massification, en perspective des Législatives du 30 juillet prochain, aurait-elle démarré sans le coup d’envoi officiel (….) ? En tout cas, tout porte à le croire au niveau du camp présidentiel dont le chef de file, Macky Sall, semble profiter de sa tournée économique dans le nord du pays pour battre le rappel des troupes dans son propre camp", écrit Sud.
 
L’As relève que Macky Sall "n’est pas insensible aux flots de critiques contre lui particulièrement au sujet de ses tournées économiques qualifiées de campagne électorale déguisée". 
 
"Le chef de l’Etat n’entend pas pour autant y renoncer, ni même renoncer à ses nombreux voyages à l’étranger. Il l’a réitéré à Ourossogui, hier, devant des militants acquis à sa cause", ajoute le journal qui, reprend le chef de l’Etat à sa Une : "Je ne suis pas un président qui se case au Palais, sans rien faire".
 
En tournée dans le nord du pays, "Macky Sall tempête sur ses opposants", note Enquête faisant état de violence sur l’étape de Matam. "Depuis Ourossogui, le chef de l’Etat a répondu à ceux qui qualifient ses tournées économiques de campagne déguisée. Il a aussi rappelé que la gestion rigoureuse des deniers publics n’est pas un simple slogan mais une réalité", écrit le journal.
 
Mais, Enquête ajoute que Macky Sall "a été accueilli hier à Ourossogui, dans le département de Matam, dans un tohu-bohu indescriptible. Alors qu’il venait juste d’entrer dans le stade, des jets de chaises, bâtons et autres objets ont éclaté entre militants".
 
Pour Vox Populi, "Macky Sall (a été une) victime collatérale de la guerre des tendances" de Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) à Ourossogui. 
 
Le journal Enquête évoque "le spectre de la révocation" suite à l’incarcération du maire de Dakar. 
 
"Khalifa Sall en détention provisoire, dans le cadre de sa gestion de la Caisse d’avance de la ville de Dakar, la mise sous délégation spéciale de sa municipalité n’est envisageable que si le fonctionnement du Conseil municipal se révèle durablement perturbé, d’après les dispositions du Code général des collectivités locales", note le journal.
 
Le Quotidien s’intéresse à la tentative d’alliance entre la coalition Manko (opposition) et Khalifa Sall à Dakar lors des législatives et titre : "Une liste de questions". Selon le journal, "l’emprisonnement du maire de Dakar pourrait avoir des conséquences sur les alliances de l’opposition".
 
Les journaux sport saluent la qualification du Sénégal en finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football des moins de 20 ans. "Les Juniors encore en finale !", s’exclame Stades. "Le Sénégal à 90 mn d’un sacre continental", selon Sport 11.

OID/ASB/MKB