La santé et d’autres sujets à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La santé et d’autres sujets à la Une

Dakar, 14 avr (APS) – La santé, la politique et l’agriculture font le menu des quotidiens reçus, mercredi, à l’Agence de presse sénégalaise (APS).
 
Le Soleil ouvre sur la production nationale de vaccins contre la Covid-19 et annonce à sa Une : ‘’Macky Sall obtient deux importants accords’’.
 
’’Le Sénégal a franchi, mardi, un pas dans le processus de production locale de vaccins. La visite du président de la République Macky Sall en Belgique a été marquée par la signature de deux accords entre la Fédération de Wallonie, l’Institut Pasteur de Dakar et l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF), rapporte le journal.
 
Avec cette perspective, le Sénégal passe de pays ‘’assisté’’ en matière de vaccins anti-Covid à ‘’producteur’’, salue Lii quotidien.
 
Dans le domaine de la santé toujours, Le Quotidien fait une plongée à l’hôpital de Ninéfécha et titre : ‘’du rêve au cauchemar’’.

‘’C’était un joyau au cœur d’un désert médical : porté par les rêves de grandeur de son mari, Viviane Wade avait installé un hôpital de dernière génération à Ninéfécha, situé à 40 Kms de Kédougou. C’était en 2002’’, rappelle la publication.
 
’’Aujourd’hui, constate le journal, il ne reste de cette infrastructure qui disposait d’un bloc opératoire, d’une maternité avec hospitalisation, d’un pavillon pour opérés récents, d’une chaise dentaire, d’une case de soins et des logements pour les médecins et infirmiers que l’ombre de ces outils et de ces infrastructures’’.
 
En politique, Source A explique ‘’ce qui fait réellement peur’’ à l’opposition qui sera d’ailleurs en conférence de presse ce mercredi.

’’Ce n’est pas seulement le fait que les élections territoriales soient reportées d’un ou deux mois alors qu’elles devraient se tenir au plus tard en décembre 2021 qui préoccupe l’opposition. Le Front de résistance nationale (FRN) craint surtout que le nouveau calendrier impacte sur la tenue des élections législatives au point que Macky Sall puisse repousser la tenue de celles-ci’’, souligne le quotidien.
 
Le journal L’As met en exergue ‘’les conditions’’ posées par l’opposition au sujet de l’organisation des élections locales en janvier 2022 et les législatives la même année.

Au cours d’une récente réunion, ’’(….) la société civile, les non-alignés et l’opposition ont demandé au gouvernement, au cas où les locales seront organisées en janvier 2022, de prendre des engagements fermes et irrévocables que les législatives ne seront pas reportées’’, rapporte la publication.
 
Selon Sud Quotidien, l’opposition et la majorité sont dans des ‘’calculs qui plombent’’ la tenue des élections locales.
 
A propos du ‘’sempiternel’’ report des élections locales, Le Témoin s’interroge : ‘’‘’L’opposition et la société civile (ne seraient-elles pas) les complices du pouvoir ?’’.

‘’Comme un éternel bras de fer ! Le troisième report des locales continue de jeter ses étincelles sur le terrain politique. Cette fois avec sur le banc des accusés, l’opposition siégeant à la commission politique du dialogue national’’, selon le journal.
 
Dans sa livraison du jour, Enquête consacre un dossier à l’agriculture conventionnelle, ‘’un modèle à l’agonie’’.

‘’Le modèle de l’agriculture conventionnelle a, sur le long terme, affaibli les ressources productives et les acteurs s’accordent sur le fait que l’urgence pour le Sénégal, c’est de passer à l’agro-écologie. Une transition qui, cependant, requiert un accompagnement étatique’’, écrit le journal.
 
OID/AKS