La population sénégalaise a atteint 16, 7 millions d’habitants en 2020 (ANSD)
APS
SENEGAL-DEMOGRAPHIE

La population sénégalaise a atteint 16, 7 millions d’habitants en 2020 (ANSD)


Dakar, 18 fév (APS) – La population sénégalaise s’élevait à 16.705.608 habitants en 2020, en hausse de 3 % comparativement à l’année précédente, a-t-on appris, jeudi, d’un rapport de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie consacré aux projections démographiques du pays.


En somme, la population s’élève, en 2020, à 16.705.608 habitants, soit une hausse de l’ordre de 3% comparé à l’année 2019, indique notamment le document consulté le même jour par l’APS.


Il souligne dans le même temps que l’effectif des individus de sexe féminin (8. 391.358, soit 50, 2%) est légèrement supérieur à celui de sexe masculin (8.314.250, soit 49,8%).


L’enquête a fait ressortir qu’au regard de la structure par âge, la population sénégalaise en 2020, comme les années précédentes, était caractérisée par sa jeunesse à travers une moyenne d’âge de 19 ans.


D’un point de vue géographique, elle est inégalement répartie sur le territoire national. Plus de la moitié, 54,82%, résidant en milieu rural, tandis que la région de Dakar concentre à elle seule, 23 % de la population totale du pays en 2020, fait savoir l’ANSD.


Elle signale, en outre, que plus de 55% de la population totale résident dans quatre régions administratives à savoir Dakar, Thiès, Diourbel et Kaolack au contraire de certaines régions demeurant faiblement peuplées. Il s’agit notamment de de Matam (4,4%), Kaffrine (4,4%), Ziguinchor (4,1%), Sédhiou (3,4%) et Kédougou (1,1%).


D’une manière générale, le rapport présente la structure de la population du Sénégal en 2020. Il donne la répartition de la population par région selon l’âge et le sexe.


Le document présente les données sur la population du Sénégal en 2020. Ces dernières sont issues des projections démographiques réalisées par l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) pour la période 2013-2063.


C’est un rapport qui donne des statistiques utiles à la planification des secteurs comme l’éducation, la santé, l’emploi, ainsi que leurs politiques et programmes en rapport avec la famille, la jeunesse, entre autres, a rappelé l’ANSD.

AKS/OID