La mauvaise qualité de l’air pourrait persister durant les prochaines 48 h (Centre)
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

La mauvaise qualité de l’air pourrait persister durant les prochaines 48 h (Centre)

Dakar, 13 fev (APS) – La mauvaise qualité de l’air notée ce mardi pourrait persister durant les prochaines 48 heures, selon le Centre de gestion de la qualité de l’air.
 
‘’L’indice de la qualité de l’air est passé en alerte rouge (très mauvais) pour la journée du 13 février en raison d’une hausse des concentrations de particules en suspension dont les moyennes horaires ont dépassé 800 microgrammes par mètre cube’’, souligne le centre dans un document reçu à l’APS.
 
Il rappelle que l’exposition des populations à cette pollution intermittente aux particules fines présente un risque réel pour leur santé. 
 
Par conséquent, il est demandé à tous de respecter les recommandations sanitaires d’usage, à savoir : respecter scrupuleusement tout traitement médical en cours, ou l’adapter sur avis médical, consulter un médecin en cas d’aggravation ou d’apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux).
 
Le centre invite à éviter (ou limiter) toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) à l’extérieur augmentant de façon importante le volume d’air et de polluants inhalés et à veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de l’encens, de solvants, et surtout, la fumée de tabac.
 
Il signale que les personnes souffrant de maladies respiratoires, les jeunes enfants, et les personnes âgées devraient éviter de s’exposer longuement à l’air ambiant pendant cette période.

OID/ASG