L’importance de la lettre de politique de développement de l’élevage magnifiée
APS
SENEGAL-ELEVAGE

L’importance de la lettre de politique de développement de l’élevage magnifiée

Dakar, 12 jan (APS) – Le secrétaire général du ministère de l’Elevage et des Productions animales, Dr Mamadou Ousseynou Sakho a soutenu, jeudi à Dakar, que la lettre de politique de développement de l’élevage (LPDE) est un cadre référentiel devant faciliter le déroulement des projets et programmes de son département.
 

’’Cette lettre est importante dans la mesure où, elle reste une feuille de route permettant d’avoir un cadre référentiel pour la mise en œuvre des programmes et projets du ministère conformément aux orientations du PSE (Plan Sénégal émergent)’’, a-t-il dit.
 
Dr Sakho intervenait lors d’un atelier de validation technique de la lettre de politique de développement de l’élevage (LPDE), un processus engagé au niveau de tout le département par rapport aux réformes déjà enclenchées par l’Union économique monétaire Ouest-africaine (UEMOA). 
 
On retrouve dans la lettre plusieurs programmes dont la modernisation et l’intensification des productions animalières, le renforcement de la santé animalière, le pilotage du secteurpour permettre aux éleveurs de mieux s’organiser et améliorer leurs capacités techniques et professionnelles. 
 
’’Nous avions un plan de développement de l’élevage qui a suivi un très long processus entre 2006 et 2014’’, a-t-il dit, rappelant les concertations qui avaient abouti en 2006 à l’élaboration d’un plan régional d’élevage devenu national, en 2011 finalisé en 2014 comme le plan national de développement de l’élevage (PNDE).

Dr Sakho a mis en exergue les défis à relever pour l’amélioration de la production animalière et laitière. 
 
’’Nous sommes entrain d’importer annuellement des animaux exotiques pour renforcer le potentiel génétique’’, a-t-il fait valoir, ajoutant qu’avec l’association des éleveurs, le ministère compte importer plus de 1000 vaches pour renforcer la production. 
 
’’Cette lettre constitue un document de référence et d’orientation stratégique qui sera opérationnalisé à travers la politique de développement de l’élevage’’ a, pour sa part, indiqué le représentant de la direction générale de la planification, Ibrahima Ndiaye. 
 
 

AMN/PON