La Journée africaine de la décentralisation et du développement local célébrée ce mercredi
APS
AFRIQUE-DEVELOPPEMENT

La Journée africaine de la décentralisation et du développement local célébrée ce mercredi

Dakar, 10 août (APS) - La Journée africaine de la décentralisation et du développement Local (JADDL) est célébrée ce mercredi 10 août, sous le thème : ‘’L’équité, la promotion du genre et l’autonomisation des femmes pour une meilleure réalisation de l’Agenda 2063 et l’atteinte des objectifs de développement durable’’. 
 
Selon le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, c’est l’Union africaine (UA) qui a informé du choix de ce thème, à travers sa note verbale du 21 juillet.
 
Ainsi, deux sous-thèmes sont retenus pour célébrer la manifestation. Pour le premier sous-thème, il s’agira de répondre à l’interrogation suivante : ‘’Quelles stratégies pour améliorer la représentation des femmes dans les différents organes de leurs collectivités locales ?’’ 
 
Quant au second sous-thème, il est intitulé : ‘’Autonomisation des femmes rurales, un atout pour éradiquer la pauvreté et la faim’’.
 
‘’Le choix du thème s’aligne sur les objectifs de l’Agenda 2063 et la proclamation par l’Union Africaine, de l’année 2016 +Année des droits de l’homme, avec un accent particulier sur les droits des femmes+’’, explique le ministère de la Gouvernance locale dans un communiqué à l’APS.
 
Cette 5e édition de la Journée africaine de la décentralisation et du développement local a pour but de ‘’promouvoir les valeurs et principes de décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local en Afrique’’. 
 
’’Ce qui est un préalable à l’amélioration des conditions de vies de l’ensemble des peuples du continent. Ceci conformément aux objectifs poursuivis par la Charte Africaine des valeurs et principes de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local’’.
 
La Charte a été adoptée en 2014 par les Etats membres de l’UA pour ‘’assurer la promotion, la protection, le renforcement et la consolidation de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local en Afrique’’. 
 
Le Mali et Madagascar sont les deux pays ayant déjà ratifiés cette disposition. 
 
Les manifestations organisées dans le cadre de cette journée ‘’offrent l’opportunité aux parties prenantes intervenants dans le processus de décentralisation et du développement local un moment de réflexion et d’évaluation de ses politiques’’, souligne la note verbale de l’UA. 
 
Dans cette optique, le MGLDAT de concert avec les ministères et organismes concernés, les ministères de la femme et des affaires étrangères, ‘’appelle tous les acteurs à se mobiliser prennent activement part cette journée’’.

ASG/OID