Financement des collectivités territoriales : la HAW et l’ADM  scellent un partenariat
APS
SENEGAL-DECENTRALISATION

Financement des collectivités territoriales : la HAW et l’ADM scellent un partenariat

Dakar, 1er juil (APS) – L’Agence de développement Municipal (ADM) et la Haute autorité du waqf (HAW) ont signé jeudi à Dakar une convention de partenariat destinée à favoriser l’octroi de financements innovants aux collectivités territoriales, a constaté l’APS.

La convention d’une durée de cinq ans renouvelable par tacite reconduction a été paraphée par le directeur général de l’ADM, Cheikh Issa Sall et celui de la HAW, Racine Ba, lors d’une cérémonie à laquelle étaient présents plusieurs maires et représentants d’associations d’élus locaux.
 
L’Objectif est de tirer profit du Waqf, (une donation faite à perpétuité par un particulier à une œuvre d’utilité publique, pieuse ou charitable), un financement islamique qui s’avère être, de par sa nature et sa simplicité, une source extrêmement importante pour le financement des projets destinés au financement des CT’’, a fait savoir le DG de l’ADM.
 
Il a rappelé que cette démarche, s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de financements innovants des territoires (PROFIT), initié sur fonds propres par l’ADM à hauteur de deux milliards de francs CFA.

Il s’agit d’accompagner les collectivités territoriales à mobiliser des ressources financières auprès de partenaires privés à travers le marché financier, le secteur bancaire et le partenariat public privé, a expliqué le directeur de l’ADM.
 
La convenion permettra de travailler en synergie avec le HAW à trouver des voies et moyens permettant de mettre ce mécanisme innovant au coeur de l’opérationnalisation de la politique de décentralisation, a fait observer Cheikh Issa Sall.

Il a insisté sur le fait que l’Acte 3 de la décentralisation accorde aux collectivités territoriales plus de flexibilité dans la recherche de financements complémentaires à leurs projets de développement.


Pour le directeur général du HAW, la convention va couvrir quatre composantes constituées du partenariat pour l’exécution de projets Waqf sociaux et d’investissement, de la formation et l’accompagnement dans le domaine du Waqf, de la sensibilisation et communication sur le Waqf, et du cofinancement des missions de benchmarking dans des pays de référence en matière de Waqf.
 
Sa mise en œuvre permettra à la HAW de développer avec les collectivités territoriales sous l’impulsion de l’ADM des projets d’investissements Waqf pour d’une part, combler leur déficit en infrastructures, et d’autre part, générer des revenus pour la satisfaction des besoins socio-économiques de leurs administrés.
 
Racine Ba a assuré que le volet sensibilisation et communication sur le Waqf permettra la diffusion des prospectus et autres documents de communication sur le Waqf au sein du réseau des membres de l’Association des maires du Sénégal et des présidents des Conseils départementaux pour leur information mais également pour les opérateurs économiques et les populations.
 
’’Cet appui dans la communication de l’ADM et des collectivités territoriales revêt une importance particulière dans le contexte où la Haute Autorité du Waqf est engagée dans une communication de masse sur le Waqf et a besoin de relais pour atteindre toutes les catégories de la population’’, a signalé M. Ba.


Il est, d’ailleurs, d’avis que ce partenariat allait garantir une mise en œuvre dans les meilleures conditions des recommandations de l’étude relativement à l’apport du Waqf dans le financement des collectivités territoriales’’.

 
Le directeur du HAW a dans ce cadre annoncé la mise en place à terme des fonds par le biais des plateformes de ’’crowdfunding’’ avec une participation active des fils du territoire, particulièrement, dans les anciennes communautés rurales qui pourraient disposer d’importantes surfaces de terres arables et le développement des Waqf immobiliers.
 
 

MK/AKS