La ferme piscicole de Gouloumbou table sur une production de plus de 4 tonnes
APS
SÉNÉGAL-PECHE

La ferme piscicole de Gouloumbou table sur une production de plus de 4 tonnes

Gouloumbou (Tambacounda), 22 juin (APS) - La ferme piscicole des pêcheurs de Gouloumbou (Tambacounda), dont la récolte est programmée ’’dans un ou deux mois’’, table sur une production d’au moins 4 tonnes, a-t-on appris du chef de l’antenne Est de l’Agence nationale de l’aquaculture (ANA), Théophile Diouf.

"La ferme des pécheurs de Gouloumbou est composée de 5 bassins en bâches et 3 000 poissons dans chaque bassin. Actuellement, nous en sommes en moyenne à 300 grammes par poisson. La récolte sera programmée dans 1 ou 2 mois pour une production escomptée de 4 à 5 tonnes environ", a-t-il dit.

Théophile Diouf s’adressait lundi à la presse lors d’une visite de la directrice générale de l’Agence nationale d’aquaculture, Tening Sène, dans les fermes de pêcheurs et dans l’écloserie de Gouloumbou.

L’étape de Gouloumbpou fait partie d’une tournée nationale entreprise par la directrice générale de l’Agence nationale de l’aquaculture, dans le cadre d’un programme de relance des activités aquacoles post Covid-19.

"Dans l’écloserie de Gouloumbou, composée de 5 bassins, il y a 900 géniteurs de tilapia dont 600 femelles et 300 mâles", a fait savoir le chef d’antenne de l’Agence nationale de l’aquaculture.
 
Selon M. Diouf, la production de cette écloserie peut être portée jusqu’à au moins un million d’alevins de tilapia.

La directrice générale de l’Agence nationale de l’aquaculture, Tening Sène, a rappelé la part de l’aquaculture dans la croissance et la création d’emplois.

Concernant les objectifs fixés au secteur de l’aquaculture, elle a évoqué la production de 50 000 tonnes en 2023 pour des créations d’emplois de l’ordre de 20 000.

Mme Sène a par ailleurs insisté sur le fait que le Sénégal compte sur le secteur de l’aquaculture pour l’amélioration de la sécurité alimentaire.

SDI/BK/ASG