La DAF annonce le lancement prochain de la carte d’identité CECEAO
APS
SENEGAL-SOCIETE

La DAF annonce le lancement prochain de la carte d’identité CECEAO

Dakar, 28 sept (APS) – Le directeur de l’automatisation du fichier (DAF), Ibrahima Diallo, a annoncé mercredi à Dakar, le lancement prochain de la production des nouvelles cartes d’identité biométriques de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). 
 
’’Nous avons retenu avec les autorités de démarrer officiellement la production des nouvelles cartes d’identités biométriques CEDEAO au ministère de l’Intérieure, sous la présidence du Chef de l’Etat’’, a-t-il déclaré, lors d’une rencontre avec des journalistes. 
 
Cette carte d’identité biométrique CEDEAO est une carte à puce électronique dotée de multiples applications et sert de document de circulation dans la sous région, de carte d’électeur et d’identification pour tout autre usage
 
’’Nous sommes en train d’installer les différents centres d’instruction pour démarrer la production de la nouvelle carte CEDEAO qui nous servira en même temps de carte d’électeur, à l’issue de la réforme partielle des listes électorales’’, a-t-il précisé.
 
A partir du 5 octobre, dit-il, la direction procédera également au démarrage des centres d’instruction au niveau des préfectures et sous préfectures de Dakar. ’’Une semaine plus tard, nous irons vers les centres les plus proches de Dakar, comme les régions de Thiès, Fatick, Kaolack, Kaffrine, Louga, Saint-Loius et Diourbel’’, a-t-il affirmé. Il a précisé que le démarrage de ce processus dans d’autres régions interviendra une semaine après. 
 
A l’en croire, à l’issue de cette opération, la Direction de l’automatisation du fichier mettra en place des commissions mobiles dans toutes les régions. 
 
’’Comme les Sénégalais vivant à l’étranger sont également concernés par les élections, il est également prévu, à partir du mois de décembre, la mise en place de centres d’instruction dans les ambassades et consulats à l’étranger’’, a annoncé M. Diallo. Il a rappelé que c’est une carte commune à l’espace CEDEAO dans sa forme et sa dimension sécuritaire. 
 
Il a toutefois noté que l’innovation majeure est que cette carte marque un saut technologique, en ce sens qu’elle peut contenir beaucoup d’informations au-delà des informations textuelles visibles. 
 
Le DG de la DAF a par ailleurs rassuré l’opinion publique, en indiquant que cette opération vient justement répondre aux préoccupations des acteurs politiques et que la mise en place d’une carte unique n’aura aucune incidence sur le fichier électoral. 
 
’’La mise en circulation de la nouvelle carte dans l’espace communautaire doit se faire au plus tard à l’horizon 2017’’, précise un document remis à la presse.

AMN/ASG