La commune de Kahéne reçoit sa première ambulance
APS
SÉNÉGAL-SANTÉ-LOGISTIQUE

La commune de Kahéne reçoit sa première ambulance

Tambacounda, 24 mai (APS) - Le poste de santé de la commune de Kahène, dans le département de Koumpentoum (Tambacounda), a réceptionné jeudi sa première ambulance médicalisée, un véhicule qui devrait contribuer à faciliter les évacuations sanitaires dans cette zone enclavée, a constaté l’APS.

Kahène, située à 27 km de la frontière gambienne, est reliée à Koumpentoum, son chef de lieu de département, par une piste rurale de 61 km.
 
"L’évacuation des malades a toujours été une casse-tête puisqu’elle se fait en charrette", a dit son maire Mamady Thiam.
 
Il recevait des mains du gouverneur de la région, El hadj Bouya Amar, les clés d’une ambulance médicalisée dernière génération, don du Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA).
 
"Kahéne a vécu des situations dramatiques avec l’absence d’une ambulance. Nous sommes non seulement très loin de Koumpentoum’’ mais il y a aussi qu’il "n’y a pas de routes pour faciliter les évacuations" sanitaires, a souligné le maire.
 
Selon lui, le don de la PUMA constitue "une aubaine" pour les habitants de sa commune. Il a évoqué plusieurs "évacuations très difficiless" de femmes en couche à bord de charrettes ayant entraîné des complications.
 
Le médecin-chef de région, Abiboulah Ndiaye, a insisté sur l’entretien et la maintenance de l’ambulance afin de garantir sa pérennité.
 
"Une ambulance est destinée à sauver des vies. Il va falloir sensibiliser les populations sur son importance et son utilisation. Elle ne doit pas faire office de transport ou de corbillard", a-t-il dit.
 
Selon lui, avec une bonne gestion, cette ambulance médicalisée peut polariser plusieurs postes de santé des villages ou communes environnants.
 
La mise en service de l’ambulance de Kahène est une concrétisation d’un projet élaboré par les populations de Tambacounda et approuvé par le chef de l’Etat, Macky Sall, a indiqué le président du comité de pilotage PUMA, le général Abou Thiam.
 
Il a insisté sur l’urgence de doter chaque poste de santé situé en zone frontalière d’une ambulance. Après l’étape Tambacounda, les régions de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor vont aussi en recevoir.
 
SDI/BK
 
 
 
 
.