La célébration de la fête nationale et la puissance de feu de l’armée à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

La célébration de la fête nationale et la puissance de feu de l’armée à la Une

Dakar, 5 avr (APS) – Le grand défilé civil et militaire et le discours du chef de l’Etat à l’occasion de la fête nationale sont les principaux sujets au menu des quotidiens reçu ce mercredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

 
Les Forces de défense et de sécurité (FDS) du Sénégal ont présenté une partie de leurs nouvelles acquisitions d’équipement, mardi, lors du défilé militaire du 4 avril, dont l’organisation a été marquée par plusieurs innovations.

Place de la nation, devant le chef de l’Etat, Macky Sall, les forces de défense et de sécurité ont fait sensation, en présence notamment du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, de plusieurs personnalités sénégalaises et étrangères invitées à cette parade marquant le 57e anniversaire de l’indépendance du Sénégal. 

Vox Populi qui titre "l’armée présente sa puissance de feu", souligne que "les derniers équipements ultra-modernes ont été présentés au public" lors de ce grand défilé.

Enquête parle de "Sénégal, puissance 57", en référence au 57e anniversaire de la célébration de l’accession du pays à la souveraineté internationale.

.Le journal relève que lors du défilé, "les forces de défense et de sécurité ont étalé leur force de frappe".

Les autres quotidiens commentent également cette démonstration des militaires : "Le Sénégal exhibe son arsenal" (L’As), "L’armée étale sa force de frappe" (Le Quotidien), "Sénégal, une force bien armée" (L’Observateur), "Sénégal, an 57, une puissance de feu accrue pour l’Armée" (Le Témoin), "Le peuple en communion avec son Armée" (Le Soleil). 

Les journaux reviennent aussi sur le message à la Nation du chef de l’Etat à la veille de la fête du 4 avril. Selon Vox Popu, "Macky Sall théorise le culte des résultats" alors que les opposants réclament des actes".

Enquête aborde la perspective de la rémunération des chefs de village évoquée par le chef de l’Etat et note que Macky Sall est sur les pas de Wade.

’’Le président de la République avait supprimé, dès son accession à la magistrature suprême, certains avantages que le président Abdoulaye Wade avait donnés aux chefs de village. Quelques années après, le président Sall a tout simplement décidé d’accorder une rémunération à ces chefs de village. Il a fait la révélation, avant-hier, lors de son adresse à la Nation", écrit Enquête. 

Pour Sud Quotidien, "Macky Sall plagie Wade" sur la question de la rémunération des chefs de village.

Abordant le discours du chef de l’Etat, Le Quotidien souligne que Macky Sall a battu son propre record en faisant un discours de 13 minutes après son premier qui avait duré 15 mn". "Ça, c’est pour la forme. Dans le fond, il a été aussi moins euphorique, se veut dans l’action", constate Le Quotidien qui affiche à sa Une.

Le Soleil résume ainsi l’adresse du chef de l’Etat Rester dans le temps de l’action, la bonne gouvernance à tous les échelons de l’Etat, le développement inclusif et solidaire comme priorité, un patrimoine culturel à valoriser vers la rémunération des chefs de village".

Walfdjri signale que le chef de l’Etat a demandé à ses partisans de renoncer à leur manifestation prévue le 7 avril alors que le Mouvement "Y en a marre" avait déjà annoncé un rassemblement le même jour.

OID/ASB