La CAMIS condamne les attaques meurtrières de deux mosquées en Nouvelle-Zélande
APS
SENEGAL-MONDE-TERRORISME

La CAMIS condamne les attaques meurtrières de deux mosquées en Nouvelle-Zélande

Dakar, 20 mars (APS) - La coordination des mouvements et associations islamiques du Sénégal (CAMIS) a condamné mercredi avec la ‘’dernière énergie’’ l’attaque meurtrière de deux mosquées dans la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.
 
Un homme de nationalité australienne, armé, a ouvert le feu vendredi dernier à l’heure de la grande prière hebdomadaire, dans deux mosquées de cette ville, faisant 49 morts et plus d’une vingtaine de blessés.
 
‘’La coordination des mouvements et associations islamiques du Sénégal condamne avec la dernière énergie cet acte ignominieux dont les auteurs sont inspirés par les propagateurs de la haine et de l’aversion contre l’Islam et les musulmans ; et au-delà, contre l’humanité, la paix et la stabilité dans le monde’’, écrit-elle dans un communiqué reçu à l’APS.
 
La CAMIS note que ‘’les images insoutenables, retransmises en direct sur Facebook puis relayées sur les réseaux sociaux, témoignent de l’acharnement du tueur et de son objectif à assassiner un maximum de fidèles musulmans, dans un pays jusqu’à maintenant épargné par de telles pratiques’’.
 
Elle indique que ‘’c’est avec un grand regret et amertume que la coordination des mouvements et associations islamiques du Sénégal a reçu l’information du carnage qui a eu lieu dans la ville de Christchurch, en Nouvelle Zélande’’.
 
Elle appelle "l’ensemble des pays musulmans, sous la bannière de l’organisation de la coopération islamique, à convoquer en urgence une rencontre sur la situation de l’islamophobie à travers le monde’’.

L’objectif d’une telle devra consister à "dénoncer vigoureusement et prendre des mesures sur les pays qui en font la promotion, et dont les idéaux influencent des criminels qui n’hésitent pas à passer à l’acte’’.

SG/ASG/MD