Brooke, une ONG promotrice du bien-être des équidés auprès des communautés
APS
SENEGAL-SANTE -

Brooke, une ONG promotrice du bien-être des équidés auprès des communautés

Dakar, 20 nov (APS) – L’organisation internationale Brooke, qui oeuvre au bien-être des équidés, s’est fixé pour objectif de travailler avec les communautés en vue de leur fournir les compétences et le soutien dont elles ont besoin afin qu’elles fassent preuve de compassion envers les animaux, a appris l’APS de ses responsables.
 
 
Créée depuis 1934, l’ONG Brooke a mis à profit son expérience pour améliorer la vie des chevaux, ânes et mulets de trait dans une dizaine de pays à travers le monde.
 
"Les animaux ne sont pas capables de changer leur bien-être mais les gens le peuvent. Nous voulons fournir aux communautés les compétences dont elles ont besoin pour faire preuve de compassion envers les animaux et comprendre les bénéfices qu’elles en tirent pour leurs moyens de subsistance’’, a expliqué son responsable Engagement communautaire, Ngor Diouma Dione.
 
Il animait une formation de trois jours organisée à l’intention des journalistes à Ngaye Mékhé, dans le département de Tivaouane (Thiés), en vue de "susciter un changement important et durable’’ dans le traitement des équidés.
 
‘’Brooke protège et améliore la vie des chevaux, ânes et mulets de trait qui jouent un rôle fondamental dans les moyens de subsistance de certaines des communautés les plus pauvres au monde’’, a expliqué M. Dione.
 
A cet effet, quatre villages de la commune de Mérina Dakhar (Ndiayenne Battal, Paye Battal, Couré Mbattar, Ndiandiaar) ont fait l’objet d’études de cas par l’ONG Brooke.
 
Dans ces localités où Brooke effectue des visites de terrain, les équidés bénéficient d’une prise en charge gratuite de vétérinaires allant de la vaccination aux soins pour les lésions corporelles dues à un harnachement inadéquat aux coups de fouet.
 
‘’Nous collaborons avec les services de santé locaux, les maréchaux-ferrants, et autres parties pour renforcer leurs compétences de sorte que les propriétaires des équidés puissent obtenir l’aide dont leurs animaux ont besoin’’, a souligné le représentant régional de l’Ong Brooke, Emmanuel Bouré Sarr.
 
Il a précisé que l’organisation travaille avec les gouvernements à tous les niveaux pour influencer positivement la vie des chevaux, ânes et mulets de trait.
 
Le gouvernement du Sénégal a signé un arrêté interministériel en 2016 portant réglementation du transport hippomobile, tant en milieu urbain qu’en zone rurale. Il comporte des dispositions dont le livret signalétique et sanitaire des équidés.

SDI/ASG