L’OMS alerte sur la circulation d’antipaludéens falsifiés en Afrique
APS
AFRIQUE-MONDE-SANTE

L’OMS alerte sur la circulation d’antipaludéens falsifiés en Afrique


Dakar, 10 mars (APS) – L’Organisation mondiale de la santé a lancé une alerte sur la circulation en Afrique de l’Ouest et du Centre d’antipaludéens falsifiés avec un logo obsolète du programme des médicaments essentiels de l’OMS.


’’Cette alerte concerne une série d’antipaludéens confirmés falsifiés circulant en Afrique de l’Ouest et Centrale. Les médicaments objets de cette alerte affichent un logo similaire au logo obsolète (caduc) du programme des médicaments essentiels de l’OMS’’, indique l’organisation dans un message d’alerte publié sur son site internet.


’’Cette alerte de produit médical de l’OMS (N ° 1/2020) fait référence à du sulfate de quinine falsifié 300 mg, présenté en six combinaisons différentes de numéros de lot et dates de péremption/fabrication’’, fait-on savoir de même source.


Pour l’OMS, l’utilisation frauduleuse du logo obsolète du programme des médicaments essentiels de l’organisation peut laisser croire, à tort, que la qualité des produits a été assurée, alors que les résultats de laboratoires récemment reçus indiquent que les échantillons analysés ne contiennent aucun principe actif attendu.


‘’Le sulfate de quinine est référencé sur la Liste Modèle OMS des Médicaments Essentiels pour gérer et traiter le paludisme grave. À ce jour, aucun effet indésirable attribué à ces produits falsifiés n’a été signalé à l’OMS’’, souligne cependant l’organisation.


Depuis 2013, différents médicaments falsifiés, arborant tous le logo obsolète du programme des médicaments essentiels de l’OMS, ont été signalés au système mondial de surveillance et de suivi de l’OMS par diverses sources, rappelle-t-on.


L’OMS souligne à travers la ‘’disponibilité continue et généralisée de ces médicaments falsifiés’’ la nécessité d’une ‘’vigilance accrue’’. L’organisation mondiale de la santé avait précédemment publié deux alertes à ce sujet (No.132 Octobre 2014, et No.131 Mars 2014).

AKS/OID