L’OFNAC échange avec les ordonnateurs et les comptables publics sur la déclaration de patrimoine
APS
SENEGAL-GESTION

L’OFNAC échange avec les ordonnateurs et les comptables publics sur la déclaration de patrimoine

Tambacounda, 18 juin (APS) - Un atelier d’échanges axé sur le système sénégalais de déclaration de patrimoine s’est ouvert vendredi à Tambacounda (Est), à l’intention des ordonnateurs et comptables publics.
 
Organisée à l’initiative de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC), cette rencontre réunit aussi les inspecteurs d’académie, les présidents des conseils départementaux, les percepteurs et les élus locaux des régions de Kédougou et Tambacounda.

Son but est d’apporter une meilleure compréhension des textes qui encadrent la déclaration de patrimoine. 
 
’’Nous voulons recueillir leur avis, échanger et sensibiliser sur comment faire pour rendre meilleure notre mission’’, a indiqué le commandant Samba Diallo, chef du département déclaration de patrimoine à l’OFNAC.
 
Selon lui, les participants doivent avoir une même compréhension des textes qui régissent la déclaration de patrimoine.
 
A cet effet, les administrateurs de crédits, les ordonnateurs de recettes et de dépenses, les comptables publics effectuant des opérations portant sur un total annuel supérieur ou égal à un milliard de francs CFA ont une obligation de déclarer leur patrimoine.
 
’’Au bout de trois mois, après la prise de service et à la fin du mandant, la personne élue ou nommée doit déclarer son patrimoine à l’OFNAC par mesure de transparence et de lutte contre la fraude et la corruption’’, a expliqué le commandant Diallo.
 
Cette pratique, a-t-il poursuivi, participe à l’amélioration de la gouvernance et de la coordination des interventions en matière de lutte contre la corruption, de communication et de renforcement des capacités des acteurs de la lutte contre la corruption.

SDI/ASG/OID