L’arrondissement de Fimela confronté à un problème d’approvisionnement en eau (officiel)
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

L’arrondissement de Fimela confronté à un problème d’approvisionnement en eau (officiel)

Fatick, 8 mars (APS) - La population de l’arrondissement de Fimela (Fatick) forte d’environ 71 000 habitants est confrontée à un problème d’approvisionnement suffisant en eau potable depuis plusieurs mois, a appris l’APS. 

 
‘’Ce problème touche actuellement tous les villages et communes de l’arrondissement de Fimela’’, a précisé le sous-préfet de l’arrondissement de Fimela, Ousmane Diédhiou au cours d’un comité régional de développement (CRD) d’évaluation des problèmes qui plombent le développement du secteur du Tourisme. 
 
Le CRD s’est tenu jeudi sous la présidence du gouverneur de la région de Fatick, Gorgui Mbaye avec la participation des acteurs du secteur touristique de la région de Fatick. 
 
‘’Nous ne disposons de l’eau que tard dans la nuit entre 00 h et 5 heures du matin, soit en moyenne un peu plus de 4 heures sur 24 heures. J’ai été obligé d’acheter des fûts pour stocker de l’eau pour mon foyer’’, a déploré M. Diedhiou. 
 
L’adjoint au maire de la commune de Fimela, Moïse Basse, a, de son côté, soutenu que ce problème de l’eau est surtout pénible pour les animaux domestiques et les populations de la commune de Fimela et ses environs. 
 
‘’D’ailleurs, a-t-il prévenu, si le problème n’est pas réglé d’ici les prochains jours, les populations prévoient d’organiser une marche pacifique pour attirer l’attention des autorités centrales sur leurs dures conditions’’. 
 
Prenant part à cette rencontre, le représentant de l’opérateur privé chargé d’approvisionner Fimela en eau potable, Pape Allé Samb, a expliqué que le problème d’approvisionnement en eau de cette zone est dû à ‘’des problèmes structurels du réseau mais aussi à l’usage massif de l’eau pour des activités de maraîchage’’. 
 
Il a indiqué que la solution à ce problème passe nécessairement par un renforcement de la production en eau et l’arrêt des branchements utilisés pour les activités des jardiniers. 
 
M. Samb a assuré qu’un financement a été octroyé pour renforcer la production en eau à partir de la réserve d’eau douce à Tassette. 
 
Au-delà de l’arrondissement Fimela, le gouverneur de la région de Fatick, Gorgui Mbaye, a indiqué que ce problème d’eau sera bientôt un vieux souvenir dans les communes de Foundiougne et Toubacouta. 
 
‘’A Foundiougne, il ne reste plus qu’à mettre un surpresseur au niveau du château d’eau et à Toubacouta, un château d’eau est en construction pour trouver une solution au problème d’approvisionnement en eau qui, par ailleurs, a un impact négatif sur la compétitivité des hôtels et campements touristiques de la région’’, a-t-il relevé. 
 

AB/MD