L’affirmation de la femme parlementaire au menu d’une session extraordinaire du CIP-UEMOA
APS
SENEGAL-AFRIQUE-INTEGRATION

L’affirmation de la femme parlementaire au menu d’une session extraordinaire du CIP-UEMOA

Dakar, 23 sept (APS) - L’affirmation de la femme parlementaire est au cœur d’une session extraordinaire du Comité interparlementaire (CIP) de l’Union économique et monétaire et ouest-africaine (UEMOA), ouverte lundi à Dakar.
 
’’Dans les Etats membres de l’UEMOA, la question de l’égalité des chances entre les sexes est au cœur de tous les débats", a souligné le vice-président du comité interparlementaire (CIP) de l’UEMOA, Amadou Mame Diop, à l’ouverture de cette 28e session en présence de la vice-présidente de l’Assemblée nationale sénégalaise, Aissatou Sow Diawara.
 
"Le rôle et l’affirmation de la femme députée au sein des parlements des Etats membres de l’UEMOA : quel type d’impulsion en faveur de sa promotion", est un des thèmes qui seront abordés durant deux jours par les parlementaires communautaires.
 
M. Diop a mis en exergue le rôle des femmes dans la promotion et la défense des droits et la prise en compte de l’égalité des genres dans les instances de prise de décision.
 
"Au sein de nos assemblées nationales, les femmes parlementaires, malgré leur nombre peu élevé occupent une place de choix dans les instances de prise de décision", a-t-il salué.
 
A Dakar, les parlementaires aborderont le thème : "L’adéquation entre la formation professionnelle et la demande d’emploi sur le marché du travail" avec 11 millions de jeunes entrant chaque année dans le marché du travail en Afrique subsaharienne, a rappelé M. Diop
 
La Vice-présidente de l’Assemblée nationale sénégalaise a salué le choix des deux thématiques, soulignant que les parlementaires "sortiront davantage renforcés dans leur capacité d’analyse et d’interrogation sur les conditions de la femme parlementaire, le chômage dans l’espace UEMOA et l’employabilité des jeunes".
 
"La portée réelle du contrôle parlementaire dépend certes des conditions dans lesquelles, les parlementaires exercent mais tient aussi largement des capacités et performances des Assemblées parlementaires", a-t-elle dit, insistant sur l’importance d’outiller l’institution sur ces questions.



MF/OID/ASB