L’affaire Khalifa Sall et d’autres sujets en exergue
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

L’affaire Khalifa Sall et d’autres sujets en exergue

Dakar, 21 mars (APS) – L’affaire Khalifa Sall, la désignation d’un nouveau porte-parole de la famille de Hadji Malick Sy, après l’avènement d’un nouveau Khalife général des tidianes et la réaction des autorités judiciaires après les affrontements de Kolda sont les principaux sujets évoqués par les quotidiens reçus mardi à l’APS.
 
Parlant de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, L’As signale que le doyen des juges d’instruction "dribble les avocats et accélère’’ en vue d’une confrontation, jeudi, entre Khalifa Sall et ses co-inculpés.
 
Le maire de Dakar et cinq de ses complices présumés ont été placés sous mandat de dépôt début mars, pour association de malfaiteurs, détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics et blanchiment de capitaux. 
 
‘’Le maire de Dakar Khalifa Sall et ses co-inculpés dans le cadre de la caisse d’avance de la ville de Dakar devront prendre leur mal en patience avant que leurs avocats ne déposent sur la table du Doyen des juges d’instruction une demande de mise en liberté provisoire’’, écrit L’As.
 
‘’En effet, ce premier acte procédural, initialement prévu lundi, a été reporté au motif que le DJI a décidé de confronter, jeudi prochain, le principal mis en cause avec certains de ses co-inculpés, en l’occurrence le DAF Mbaye Touré, Yaya Bodian, et les percepteurs Mamadou Oumar Bocoum et Ibrahima Touré’’, souligne le journal.
 
Pour Vox Populi, les confrontations annoncées jeudi sont "cruciales’’ pour le maire de Dakar qui, entre temps, "reçoit à tour de bras à Rebeuss.
 
Libération parle de "confrontations à hauts risque ce jeudi’’, car, "à l’exception du maire de Dakar, tous les inculpés dans le cadre de cette affaire ont reconnu que les factures, commandes et livraisons de riz ou de mil étaient fictives’’.
 
Et le journal de s’interroger : "Vont-ils répéter la même chose face à l’édile de la capitale et surtout devant le Juge instructeur ?’’.
 
Les journaux mettent en exergue la réaction judiciaire des autorités après les affrontements ayant opposé la semaine dernière à Kolda, les conducteurs de moto Jakarta et la Police.
 
"Quarante individus ont été déférés hier au parquet de Kolda par la Police (….)’’, selon Le Quotidien qui rappelle que ces affrontements s’étaient soldés par le saccage du commissariat, du domicile du commissaire et de l’agence locale du Trésor public.
 
Parlant de ces arrestations, Le Témoin titre : "L’Etat sort la matraque’’. 
 
Le même journal présente dans sa livraison du jour Serigne Mbaye Sy Mansour, le nouveau porte-parole de la Famille Sy de Tivaouane. "Un ascète pour porter une parole d’or’’, décrit Le Témoin, alors que Walfadjri écrit : ‘’Celui qui est surnommé +Pa Allemand+ pour son franc parler (est aussi un) successeur potentiel au Khalifat’’.
 
Dans son portrait de Serigne Mbaye Sy Mansour intitulé ‘’Rien que la vérité’’, L’Observateur écrit : ‘’Nommé hier porte-parole de la Famille tidiane, Serigne Mbaye Sy Mansour, 88 ans, est connu pour ses prises de position tranchées et sans fard’’.
 
Serigne Abdoul Aziz Sy "Al Amine "est le nouveau Khalife général des Tidianes, suite au décès du Khalife Cheikh Tidiane Sy "Al Makhtoum", mercredi.
 
Enquête s’intéresse aux grands travaux de l’Etat initiés dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), la nouvelle stratégie de développement du Sénégal. 
 
‘’La plupart des grands travaux de l’Etat ont dépassé les dates de livraison fixées au départ. La Cité de l’émergence, le Pôle urbain de Daimniadio, les universités Amadou Makhtar Mbow de Dakar et El Hadji Ibrahima Niasse du Sine Saloum….sont toujours en construction’’, note le journal qui affiche à sa Une : Des chantiers à la traîne !’’.
 
Le Soleil met en exergue la visite du chef de l’Etat en Suisse et souligne que Macky Sall et son homologue, Doris Leuthard, sont pour une coopération plus accrue dans les domaines de la formation, de l’économie et des droits de l’homme.

OID/ASG/MS