L’activité économique
APS
SENEGAL-ECONOMIE

L’activité économique "moins performante" en juin (DPEE)

Dakar, 2 août (APS) - L’activité économique interne (hors agriculture et sylviculture) a été moins performante (-2,9%) en juin, selon la direction de prévision et des études économiques (DPEE). 
 
"Ce résultat est imputable aux contreperformances simultanées des secteurs tertiaire (-3,2%), secondaire (-8,9%) et primaire (-16,3%)", explique la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture publié au plus tard 30 jours après la fin du mois étudié.
 
"Toutefois, ajoute la publication, sur une base annuelle, la croissance de l’activité, qui s’apprécie par rapport au même mois de l’année dernière a été de 5,6% en juin 2017, principalement portée par le tertiaire (+5,4%), l’administration publique (+8,4%) et, dans une moindre mesure, le primaire (+3,2%)".
 
Le point mensuel signale qu’après le dynamisme observé en début d’année, "le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) s’est contracté en juin 2017 (-16,3%), en rythme mensuel". 
 
"Cette situation reflète les faibles résultats simultanément enregistrés au niveau des sous-secteurs de la pêche (-27,7%) et de l’élevage (-11,3%)", explique-t-on.
 
La DPEE note que sur un an, "le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) s’est conforté de 3,2%, en juin 2017, en liaison avec les évolutions contrastées de l’élevage (+5,1%) et de la pêche (-2,0%)".
 
En juin toujours, le secteur secondaire s’est replié de 8,9%, en variation mensuelle. 
 
Selon le Point mensuel, "cette situation résulte des contreperformances enregistrées dans la construction (-16,2%), les activités extractives (-8,1%), l’+ égrenage de coton et fabrication de textiles+ (-52,1%) et la fabrication de matériaux de construction (-11,2%)". 
 
Le document relève qu’à l’inverse, les conserveries de viande et poissons se sont confortées de 46,6% sur la période. Il souligne qu’en variation glissante sur un an, l’activité est restée quasi-stable (+0,4%) dans le secteur secondaire, au mois de juin 2017.
 
En effet, selon le Point mensuel, "la bonne tenue des activités de construction (+8,6%), de production d’énergie (+10,5%), d’extraction (+4,5%), de fabrication de matériaux de construction (+3,9%) et de construction de matériels de transport (+413,7%) a été largement contrebalancée par les faibles résultats dans certains secteurs’’.
 
La même source notamment les industries chimiques (-11,5%), les conserveries de viande et poissons (-4,1%) ainsi que les fabriques de produits en caoutchouc (-21,3%), de "papier et carton" (-21,9%) et de produits céréaliers (-20,6%).
 
En juin, le secteur tertiaire s’est replié de 3,2% en variation mensuelle, du fait principalement des activités immobilières (-32,2%), des ‘’services d’hébergement et de restauration’’ (-19,3%) et du commerce (-1,0%). 
 
En revanche, selon la DPEE, "les +transports et télécommunications+ et les services financiers se sont respectivement consolidés de 1,8% et 7,4% sur la période". 
 
Elle signale que relativement à la même période en 2016, "le tertiaire a enregistré une croissance de 5,4% au mois de juin 2017, à la faveur des bons résultats des +transports et télécommunications+ (+5,6%), des activités immobilières (+38,9%), des +services d’hébergement et de restauration+ (+28,6%) et des services financiers (+23,9%)".

OID/ASB