CFEE : Fatick renoue avec un taux de réussite supérieur ou égal à 50%
APS
SENEGAL-EDUCATION-EXAMENS

CFEE : Fatick renoue avec un taux de réussite supérieur ou égal à 50%

Fatick, 5 août (APS) - L’académie de Fatick a enregistré cette année un taux de réussite de 52,63% au Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE), atteignant ainsi pour la première fois une performance supérieure ou égale à 50 % depuis 2016, a appris lundi le correspondant de l’APS.
 
‘’Depuis quelques années, pratiquement depuis 2016, nous n’avons pas atteint la performance de 50% de taux de réussite au CFEE’’, a indiqué l’inspecteur d’académie de Fatick, Mamadou Niang, au cours d’un point de presse axé sur les résultats globaux des examens scolaires de la région. 
 
 ‘’Donc, si nous atteignons cette année 2019 comparativement à l’année dernière, c’est parce que nous avons fait un petit pas avec 4,37% de hausse pour atteindre à nouveau cette performance’’, a-t-il expliqué.
 
Il a souligné que cette performance est l’illustration d’’’un travail important qui a été effectué par les enseignants, par le pilotage à tous les niveaux des inspections de l’éducation et de la formation, avec l’appui des partenaires et de tous les acteurs’’.
 
L’inspecteur d’académie a remercié tous les acteurs pour avoir contribué à l’atteinte de ‘’ce grand bond en avant important’’. Mais il a ajouté que les autorités académiques gardent ‘’toujours l’ambition d’aller au-delà, de titiller les 60% de taux de réussite au CFEE’’.
 
‘’Mais pour ce qui concerne les autres examens, a-t-il poursuivi, nous sommes passés d’un taux de réussite de 44,35% à 45, 84% au Brevet de fin d’études moyennes (BFEM), soit une hausse de 1, 49%’’.
 
Il a souligné que ‘’c’est un petit bond en avant’’ qui permet à la région de se ‘’repositionner dans le sens d’améliorer’’ davantage ses performances à l’avenir.
 
‘’Pour le baccalauréat général, on a un taux de réussite de 37%. A ce niveau, on a moins senti la hausse qui est de 0,69%’’, a-t-il fait observer. ‘’Néanmoins, on se félicite du fait qu’on ne stagne pas ni ne recule au baccalauréat’’, a-t-il commenté.
 
‘’Nous avons fait un pas sensiblement grand au CFEE, un petit pas au BFEM et au Baccalauréat, mais quand même, c’est un progrès que nous allons capitaliser, et nous allons projeter dans l’avenir pour atteindre d’autres sommets’’, a-t-il déclaré.


AB/ASG