Moustapha Diop :
APS
SENEGAL-INDUSTRIE-PERSPECTIVES

Moustapha Diop : "Toutes les conditions sont réunies pour faire de l’agropole centre une réussite totale"

Kaolack, 18 août (APS) - L’agropole centre, couvrant les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick et Diourbel, s’annonce comme ’’une réussite totale’’, compte tenu des conditions de sa réalisation, a assuré mardi le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes entreprises (PME), Moustapha Diop.

"Nous sommes dans le bassin arachidier, dans une zone par excellence agricole qui a une bonne connectivité grâce à ses infrastructures routières et aéroportuaires, avec une main-d’œuvre jeune et très active. Toutes les conditions sont réunies pour faire de l’agropole centre une réussite totale", a-t-il déclaré.
 
Moustapha Diop présidait un atelier d’orientation stratégique sur la structuration de l’agropole centre, une rencontre visant à réunir l’ensemble des parties prenantes aux fins de s’accorder sur les principaux objectifs du projet. 
 
"L’agropole centre a une importance capitale vu les potentialités des régions polarisées et le dynamisme des acteurs dans ces régions’’, sans compter que "l’un des avantages de la zone’’ tient à "la présence de beaucoup de partenaires de développement’’, a indiqué le ministre du Développement industriel.
 
Selon lui, l’agropole centre va "contribuer significativement’’ à l’atteinte des objectifs du PSE, le Plan Sénégal émergent, notamment en son volet sécurité alimentaire, en vue de réduire le déficit de la balance commerciale du Sénégal et de promouvoir l’emploi des jeunes et des femmes.
 
De cette manière, l’agropole devrait participer à augmenter les revenus de la population et à réduire la pauvreté, a indiqué le ministre du Développement industriel et des PME.
 
Il a rappelé que les retombées attendues des trois agropoles que le Sénégal projette de réaliser sont de l’ordre de 120 milliards de francs CFA en termes d’exportation, 235 milliards de francs CFA d’investissements directs étrangers, 18 mille emplois formels et 85 milliards de francs CFA de contribution au PIB sectoriel".
 
Les pouvoirs publics sénégalais, dans le cadre de la mise en œuvre du PSE, projettent de réaliser trois agropoles couvrant les zones nord (Louga, Matam et Saint- Louis), centre (Diourbel, Fatick, Kaffrine et Kaolack) et sud (Kolda, Sédhiou et Ziguinchor).
 
Ces agropoles visent à contribuer au renforcement de l’industrialisation du Sénégal à travers les chaînes de valeur agricoles grâce à la mise à disposition d’infrastructures durables et d’équipements d’exploitation.
 
Le gouvernement table avec ces agropoles sur une réduction des disparités entre les régions en assurant une meilleure répartition des infrastructures pour créer des conditions favorables à des investissements vecteurs de compétitivité.

AFD/BK/ASG