Kaolack : plaidoyer pour le bitumage du tronçon Firgui-Dialacouna
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURE

Kaolack : plaidoyer pour le bitumage du tronçon Firgui-Dialacouna

Dakar, 31 oct (APS) - Le maire de la commune de Kaymor, Abdoulaye Cissé a plaidé pour le bitumage de la piste Firgui-Dialacouna (Kaolack) pour assurer la sécurité des populations.
 
"L’état de la route a retardé notre développement. J’ai été le président du conseil rural en 2002-2014, j’ai tout fait pour que la route soit bitumée, mais je tombe sur des cas de réhabilitation", a-t-il expliqué, précisant que ce tronçon a été réalisé en 1963.
 
Il s’exprimait lors d’une visite à Kaymor de la délégation de la 10ème mission conjointe d’appui Banque mondiale/ Etat du Sénégal à la mise en œuvre du Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (PPAAO/WAAPP) phase 2. 
 
En ralliant Dialacouna par Kaolack, il faut traverser la commune de Ndoffane et le département de Nioro du Rip avant d’atteindre le village de Firgui. A partir de là, il faut emprunter une piste en latérite, sablonneuse, poussiéreuse et pleine de nids de poule qui obligent les voitures de la délégation à faire des zigzags pour ne pas se retrouver piégées.
 
"Aujourd’hui, nous refusons la réhabilitation, parce que cette piste est plus ancienne que beaucoup de pistes qui ont été créées récemment et bitumées, a-t-il déploré.
 
"Il est temps que cette route soit bitumée, car il y va de la sécurité des populations (...). Le grand pont du Bambalong est en état de délabrement avancé et a fait dans le passé plus de 45 victimes par noyade en tentant de le traverser", a encore dénoncé le maire de Kaymor.
 
La piste Kaymor-Medina Sabakh construit par le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) est en cours de réalisation.

SK/ASB